• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Énergie et fatigue

Et si notre microbiote intestinal reflétait notre personnalité ?

Des scientifiques américains ont établi un lien entre la présence de bactéries intestinale et certains traits de caractère.

Et si notre microbiote intestinal reflétait notre personnalité ? metamorworks/iStock


  • Publié le 18.02.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L’intestin est composé de micro-organismes, à savoir des bactéries, des virus, des parasites et des champignons non-pathogènes. Dans l’organisme, le microbiote intestinal est le plus "peuplé".
  • L’énergie et la fatigue sont des caractéristiques qui seraient liées aux bactéries intestinales.

On le sait : les micro-organismes présents dans nos intestins peuvent avoir un impact sur notre santé. Selon un groupe de chercheurs américains, ces derniers façonneraient également notre personnalité. Afin de parvenir à cette découverte, les scientifiques ont réalisé une étude publiée dans la revue Nutrients. Durant de précédentes recherches, ils avaient indiqué que l'énergie mentale, la fatigue mentale, l'énergie physique et la fatigue physique étaient quatre humeurs biologiques distinctes. Pour les besoins des nouveaux travaux, les auteurs ont recruté 20 personnes actives et en bonne santé. Ils ont évalué leur microbiote intestinal à partir d’une analyse de l’ARNr 16S.

D’après les résultats, des bactéries intestinales seraient associées à chaque trait de personnalité. "Les Bacteroidetes (45%), le phylum le plus prédominant, n'étaient que négativement corrélés avec la fatigue physique. Le deuxième phylum le plus prédominant et producteur de butyrate, Firmicutes (43%), avait des membres en corrélation avec chaque trait. Cependant, la bactérie Anaerostipes était positivement corrélée avec l'énergie mentale et négativement avec la fatigue mentale et la fatigue physique", peut-on lire dans l’étude.

Des bactéries associées à chaque trait de personnalité

Selon l’étude, l'énergie et la fatigue sont des caractéristiques uniques qui pourraient être définies par des communautés bactériennes distinctes, non liées au régime alimentaire. Les chercheurs ont précisé que les bactéries et le métabolome associés au métabolisme étaient associés à l'énergie mentale ou physique, tandis que les bactéries associées à l'inflammation étaient associées à la fatigue mentale ou physique.

"Ces nouveaux résultats confirment mes précédents travaux où nous signalons que les sentiments d'énergie sont associés aux processus métaboliques, tandis que les sentiments de fatigue sont associés aux processus inflammatoires", a déclaré Ali Boolani, professeur agrégé de physiothérapie à l'Université Clarkson (Etats-Unis) et auteur de l’étude, dans un communiqué.

"Comme nous en sommes encore au stade de l'étude du microbiome intestinal, nous ne savons pas si, en essayant de modifier notre trait de personnalité, nous pourrions constater un changement dans le microbiome intestinal, ou si, en essayant de modifier notre microbiome intestinal, nous pourrions également modifier notre trait de personnalité", a-t-il ajouté. Les scientifiques ont spécifié que des études de plus grande envergure étaient nécessaires pour confirmer ces résultats.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES