• CONTACT

QUESTION D'ACTU

La santé dans l'assiette

Le bon cholestérol… C'est bon pour la mémoire !

Le bon cholestérol, dit HDL, serait encore meilleur pour la santé qu’on ne le pensait, et notamment un excellent allié de la mémoire, en particulier vers la soixantaine.

Le bon cholestérol… C'est bon pour la mémoire ! adrian825 /iStock


  • Publié le 11.08.2022 à 13h53
  • |
  • |
  • |
  • |


Il y a schématiquement deux types de cholestérol.

Le bon appelé HDL ; bon parce qu’il capture le cholestérol en excès pour le conduire au foie où il sera éliminé par la bile. Trop faible lorsqu’il est inférieur à 0,35 gramme par litre ; lorsqu’il est à plus de 0,60 g/l, il protège des maladies cardiovasculaires. Le mauvais appelé LDL ; un taux de cholestérol LDL est considéré comme normal lorsqu’il est inférieur à 1,6 g/l. Après 50 ans surtout chez l’homme la valeur limite est de 1,3 g/l.

Pour ceux qui profitent des vacances pour muscler leur mémoire en faisant tous les exercices de mémorisation dont abondent les journaux ou sur les sites pendant cette période. Mais lorsque le bon cholestérol est trop faible dans le sang, il favoriserait l'existence d'un déficit intellectuel vers la soixantaine.

Pour les personnes ayant un faible taux de bon cholestérol le risque de déficit intellectuel serait accru de 27% par rapport à celles ayant un taux élevé. Si la diminution du taux de bon cholestérol dure par exemple cinq ans, cela entraînerait un risque supplémentaire de déclin intellectuel estimé à 61% ! 

Comment augmenter son bon cholestérol sans augmenter le mauvais ?

La réponse tient en 2 mots, 2 mots clefs pour la santé : de bonnes habitudes de vie et des aliments à privilégier.

Concrètement : perdre du poids et faire de l’exercice. C’est dur mais efficace. Le seul fait de perdre 10% de votre poids fait baisser aussi de 10% le mauvais cholestérol, mais de plus ce qui est étonnant, c’est que la perte de poids fait monter le bon cholestérol. Pendant 40 minutes au minimum, 3 fois par semaine, marche, vélo, ou natation sont les champions pour faire monter le bon cholestérol. Profitez des vacances pour démarrer ces activités que vous essaierez de poursuivre à la rentrée.

Deuxième étape, les sempiternelles recommandations diététiques. Mais en faisant baisser le mauvais cholestérol par un régime, est-ce que l’on n’entraîne pas aussi le bon cholestérol vers le bas ? Pas du tout, les 2 sont totalement indépendants.

Adieu beurre, jaune d’œuf, charcuteries, produits laitiers au lait entier et bienvenu aux volailles et poisson, fruits et légumes abondants sur les marchés de l’été.

Tout cela on le faisait pour nos artères. Aujourd’hui on sait qu’il faut le faire pour notre tête et notre mémoire. Ne l’oubliez pas !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES