• CONTACT
Mal de dos : une nouvelle thérapie efficace contre les douleurs'); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write('
'); newWin.document.write(''+divToPrint+''); newWin.document.write('
'); newWin.document.close(); }

QUESTION D'ACTU

Lombalgie

Mal de dos : une nouvelle thérapie efficace contre les douleurs

Une méthode de rééducation axée sur la relation entre le dos et le cerveau permettrait de soulager les douleurs de lombalgie chronique.

Mal de dos : une nouvelle thérapie efficace contre les douleurs Kateryna Onyshchuk/iStock


  • Publié le 04.08.2022 à 14h22
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Neuf Français sur dix ont déjà souffert de maux de dos.
  • Les antalgiques ne suffisent pas toujours à soulager les douleurs

Rééducation sensimotrice” ou rééducation de la communication entre le dos et le cerveau : voilà la thérapie qui a fait ses preuves chez les personnes souffrant de mal de dos chronique, d’après une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association 

Nouvelle approche

D’après les chercheurs australiens de l’University of New South Wales (UNSW) et du Neuroscience Research Australia (NeuRA), étant donné que le cerveau et le système nerveux de ceux qui souffrent de lombalgie traitent différemment les douleurs - ce qui est prouvé par de précédentes études -, c’est tout une rééducation qui doit être menée par les patients pour adopter une nouvelle approche de leur douleur et mieux la supporter.

Cette thérapie passe donc par l’examen de ce que les patients pensent de leur dos, comment le dos et le cerveau communiquent, comment le dos est déplacé et sa forme physique…

"Les personnes souffrant de maux de dos entendent souvent que leur dos est vulnérable et doit être protégé. Cela change la manière dont nous filtrons et interprétons les informations de notre dos et comment nous le bougeons. Au fil du temps, le dos devient moins en forme, et la façon dont le dos et le cerveau communique est perturbée d'une manière qui semble renforcer la notion que le dos est vulnérable et doit être protégé. Le traitement que nous avons conçu vise à briser ce cycle auto-entretenu", conclut le professeur James McAuley de l'École des sciences de la santé de l'UNSW et NeuRA.

Cliniquement significatif

Les travaux ont été menés auprès de 276 patients divisés en deux groupes. Le premier a suivi douze semaines de traitements fictifs et le second a suivi la même durée de "rééducation sensorimotrice", avec des résultats concluants.

"Ce que nous avons observé dans notre essai était un effet cliniquement significatif sur l'intensité de la douleur et un effet cliniquement significatif sur l'invalidité. Les gens étaient plus heureux, déclarant que leur dos se sentait mieux et que leur qualité de vie était meilleure. Il semble également que ces effets se soient maintenus à long terme ; deux fois plus de personnes ont été complètement récupérées", s'est félicité le professeur McAuley.

12 semaines

La lombalgie est un mal de dos qui se situe dans la région lombaire. Elle est dite aiguë, lorsqu’elle évolue jusqu’à 6 semaines ; subaiguë, entre 6 et 12 semaines et chronique, au-delà de 12 semaines.

Elle correspond à une douleur de la partie basse du dos (vertèbres lombaires L1 à L5), en barre, juste au-dessus du bassin. Quand elle s’associe à un blocage douloureux de la partie lombaire de la colonne vertébrale, on appelle cela un lumbago qui correspond à une contracture musculaire.

Une lombalgie apparaît le plus souvent de façon assez brutale, généralement à la suite d’un effort de soulèvement, et la douleur peut être très intense, empêchant tout mouvement.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES