• CONTACT
Légumes et fruits, le plein de fibres'); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write('
'); newWin.document.write(''+divToPrint+''); newWin.document.write('
'); newWin.document.close(); }

QUESTION D'ACTU

Nutrition

Légumes et fruits, le plein de fibres

Les discussions sur les bienfaits ou défauts des aliments sont toujours teintées d’idées fausses : par exemple les légumes et le pain qui permettent de faire le plein de fibres.

Légumes et fruits, le plein de fibres igoriss / istock


  • Publié le 04.08.2022 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les fruits véhiculent une image justifiée d’aliments les plus sains du marché. C’est vouloir toutefois ignorer qu’ils sont bourrés de sucre, même s’ils ont prouvé leur utilité pour réduire de façon très significative le risque de récidive d’infarctus et d’hypertension artérielle. Il s’agit là d’une propriété qui vaut aussi pour les légumes, sans les inconvénients de ralentir la perte de poids que vous pouvez vous être programmés.  Or les légumes ne bénéficient pas de la même cote d’amour que les fruits et un des objectifs de l’été pourrait être de les sortir du rôle ingrat d’accompagnement dans le repas. Un peu d’imagination culinaire suffit, mais là on sort du registre du médecin.

Ne pas négliger les huiles

Ensuite les huiles. Il y a celles que l’on appelle les bonnes graisses car riches d’un type de composant dont on connaît le rôle protecteur pour nos vaisseaux : huiles à base de colza, soja, noix, pépins de raisin ou germe de blé. Le gras fait partie de notre patrimoine culinaire. Loin de le supprimer, il faut pouvoir en profiter intelligemment mais mettre un bémol sur les mauvaises graisses où, il faut hélas, poster en première ligne la viande de porc ou de bœuf.

Le pain, un aliment intéressant

Autre catégorie d’aliments adorés mais aussi souvent mal-aimé dès que l’on parle de perdre un peu de poids, le pain. Un aliment quasi parfait que nous envie le monde entier.  Pourtant, le pain a connu, dans les années soixante, une baisse brutale de sa consommation – d’abord à cause du corps médical qui lui faisait injustement porter la faute du grossissement de la population. Et, il faut bien le dire, à cause de l’industrialisation excessive et mal gérée par certains boulangers.

Aujourd’hui, le pain reprend petit à petit une place qu’il n’aurait jamais dû perdre à la table des Français. Il répond parfaitement aux principaux critères de la diététique : rééquilibrer l’apport en sucres lents, souvent insuffisants dans notre alimentation et surtout en apportant les célèbres fibres alimentaires dont notre nourriture est très appauvrie et dont on a besoin pour lutter contre la constipation. Les fibres, la garantie d’une alimentation réussie du début… jusqu’à la fin !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES