• CONTACT
Canicule : les fortes chaleurs font augmenter le taux de suicide'); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write(''); newWin.document.write('
'); newWin.document.write(''+divToPrint+''); newWin.document.write('
'); newWin.document.close(); }

QUESTION D'ACTU

Températures élevées

Canicule : les fortes chaleurs font augmenter le taux de suicide

Alors que les températures continuent de grimper en France, des chercheurs affirment que les vagues de chaleur augmentent le risque de suicide.

Canicule : les fortes chaleurs font augmenter le taux de suicide CandyRetriever/iStock


  • Publié le 02.08.2022 à 16h15
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'exposition aux fortes chaleurs peut entraîner de la fatigue, des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur.
  • La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur.

En ce début du mois d’août, une troisième vague de chaleur frappe l’Hexagone. Actuellement, cinq départements (l'Ardèche, la Drôme, le Gard, le Vaucluse et les Pyrénées-Orientales) sont en vigilance orange pour canicule. Le pic est prévu ce mercredi avec des températures maximales entre 34 à 38°C. En cas de canicule, l’organisme peut souffrir. Mais, la chaleur a également des conséquences sur la santé mentale, selon plusieurs études.

Une "exacerbation de certains troubles mentaux"

Dans le cadre de travaux publiés dans la revue Scientific Reports, un groupe de chercheurs international a étudié le lien entre les vagues de chaleur et/ou l'humidité et le suicide. Pour mener à bien leurs recherches, les scientifiques ont analysé des données de 60 pays, recueillies entre 1979 et 2016. D’après les résultats, à chaque fois que les températures grimpaient d'un degré, le taux de suicide augmentait de 3,5 %.

"Lorsque les chiffres globaux sont stratifiés par sexe, trois fois plus de pays observent une augmentation significative du suicide chez les femmes par rapport au suicide chez les hommes", peut-on lire dans l’étude. Selon les auteurs, les fortes chaleurs provoquent une "exacerbation de troubles mentaux", tels que des troubles dépressifs et bipolaires, la schizophrénie et autres psychoses, la démence et l'autisme.

Une hausse de 3,8 % des suicides

Une autre équipe de chercheurs s’était également penchée sur le lien entre la canicule et le nombre de suicide quotidiens en Angleterre et au Pays de Galles entre le 1er janvier 1993 et le 31 décembre 2003. Dans une étude parue dans la revue The British Journal of Psychiatry, ils ont constaté qu’aucun pic de suicide n’a été rapporté au printemps. En revanche, un risque accru de suicide a été signalé durant les vagues de chaleur. "Au-dessus de 18°C, chaque augmentation de 1°C de la température moyenne a été associée à une augmentation de 3,8 et 5 % des suicides et des suicides violents respectivement", ont conclu les scientifiques.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES