• CONTACT
\ Méduse : que faire en cas de piqûre ?\ \ \ \ \
\ \ '+divToPrint+'\
\ '; var newWin=window.open('gfdfg','Print-Window','width=1200,height=1000,scrollbars=1'); newWin.document.write(''+winHtml+''); newWin.document.close(); }

QUESTION D'ACTU

Vacances

Méduse : que faire en cas de piqûre ?

Pendant les vacances d'été, le risque de se faire piquer par une méduse est bel et bien présent. Voici les réflexes à adopter pour soulager rapidement la plaie.

Méduse : que faire en cas de piqûre ? underworld111/iStock


  • Publié le 20.07.2022 à 10h05
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les méduses se déplacent dans l’eau poussées par le vent, les courants et les marées.
  • Les piqûres de méduses ne sont pas dangereuses, sauf en cas de rares réactions allergiques.
  • La cicatrice disparaît spontanément au bout de 2 à 4 semaines.

Durant cette période estivale, il convient de faire preuve de prudence lors des baignades, car les méduses sont de retour et de plus en plus nombreuses en France. La raison est simple : "Le thon, son premier prédateur, se fait de plus en plus rare en mer Méditerranée, victime de la surpêche. (…) Les modifications climatiques provoquent une hausse de la température de l’eau et leur offrent des conditions de vie et de reproduction de plus en plus favorables", peut-on lire sur le site des Sauveteurs en Mer (SNSM).

Comment reconnaître une piqûre de méduse ?

Cet été, les piqûres de méduse risquent ainsi d’augmenter. Ces dernières se présentent au contact de l’animal avec la peau. Ce contact provoque l’impression d’une décharge électrique qui s’accompagne de démangeaisons et d’une sensation de brûlure. D’après l’Institut de Recherche du Bien-être de la Médecine et du Sport Santé (IRBMS), des filaments contenant des cellules venimeuses restent présents à la surface de la peau après le contact. En outre, la lésion est rouge et laisse apparaître une trace de tentacules.

"Les autres symptômes peuvent comprendre une sensation de malaise, des nausées, des maux de tête, des douleurs et des contractures musculaires, des larmoiements et une rhinorrhée (soit un écoulement de nez), une sudation excessive, des douleurs thoraciques aggravées par la respiration ", détaille le Manuel MSD, un portail d'informations médicales.

Comment réagir en cas de piqûre ?

Après s’être fait piquer par une méduse, il convient de ne pas s’affoler dans l’eau et de nager vers la plage au plus vite. Ensuite, il est conseillé de rincer immédiatement la zone touchée avec de l’eau de mer, jamais avec de l’eau douce, selon le ministère de la Santé. Attention, il n’est pas préconisé d’uriner sur la lésion, car cette astuce n’est pas efficace et peut aggraver la situation.

Après avoir rincé et nettoyé la plaie sans frotter, il est recommandé de retirer les tentacules, mais pas à main nue, puis on doit enlever les filaments urticants collés à la peau. Pour cela, il faut mettre du sable sur la partie piquée, le laisser sécher et gratter très légèrement avec un carton rigide ou une carte postale. Le patient doit ensuite désinfecter la plaie avec un antiseptique. "Enfin, si vous constatez que la zone piquée enfle ou que vous avez du mal à respirer, contactez immédiatement les secours les plus proches", précisent les SNSM.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES