Publicité

QUESTION D'ACTU

Atlantique et sud

Méduses sur le littoral : faut-il en avoir peur ?

Elles envahissent les plages de Provence chaque été. Ce sont les méduses pélagiques, aux piqûres douloureuses mais sans danger et faciles à soigner.

Méduses sur le littoral : faut-il en avoir peur ? SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

  • Publié 19.07.2014 à 12h09
  • |
  • |
  • |
  • |


Avec les fortes chaleurs, des indésirables s’invitent sur les plages de la Méditerranées. Cette année encore, les méduses pélagiques (Pelagia noctiluca) sont présentes en masse le long des côtes de Provence. En ce jour de départs en vacances, pourquoidocteur fait le point sur les causes de l'invasion et comment l'éviter.

 

Quel danger ?

Les méduses présentes au large des plages françaises ne présentent pas de danger mortel. La plupart du temps, un piqûre causera une douleur passagère mais violente, comme une décharge électrique, puis une sensation de brûlure intense qui dure environ trente minutes. Surviennent ensuite des lésions cutanées à l’origine de démangeaisons.

Pour éviter ces désagréments, le site participatif de l’Observatoire des méduses en Méditerranée permet de se renseigner sur la présence de méduse sur sa plage.

 

Source: ACRI-ST

 

Comment soigner une piqûre ?

Les idées reçues sur les traitements des piqûres prolifèrent sans doute autant que les méduses elles-mêmes. Uriner sur la plaie, sucer la lésion, inciser la plaie… Très mauvaise idée : vous risqueriez une infection. Inutile également de faire un garrot ou de frotter la blessure. La solution idéale est très simple : ne pas gratter la piqûre, et retirer les restes de la méduse accrochés à la plaie avec une pince à épiler ou une main gantée. Il faut ensuite désactiver les cellules urticantes restées sur la peau, à l’aide de talc ou de farine, puis rincer la plaie à l’eau de mer, ou à l’eau salée tiède. Puis appliquer un antiseptique pour désinfecter la plaie. Normalement, les lésions devraient disparaître en quelques jours, à moins d’une allergie. Si toutefois vous ressentez une forte douleur, un étourdissement ou une nausée, ou bien si les symptômes ne s’améliorent pas, il est fortement recommandé de se rendre chez le médecin.

 

Pourquoi y a-t-il autant de méduses ?

Plusieurs causes expliquent la prolifération des méduses le long des côtes françaises. Le réchauffement des eaux permet aux méduses de pulluler. Mais la disparition des prédateurs est la principale explication, la surpêche en premier lieu. Thons et autres poissons sont de grands amateurs de la méduse pélagique qui envahit nos plages. Les tortues marines, en voie de disparition, consomme aussi une grande quantité de méduses.  Il ne faut pas non plus minimiser le rôle des courants et des vents, qui favorisent la migration de ces habitants des mers plus près des plages.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité