• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Arrêt de travail

Moustiques : une étudiante se fait piquer plus de 200 fois

Dans le Gard, une jeune femme a été piquée plus de 200 fois en même temps par des moustiques. Elle a dû se mettre en arrêt de travail.

Moustiques : une étudiante se fait piquer plus de 200 fois frank600/istock


  • Publié le 09.07.2022 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Après avoir été piqué, il faut appliquer du froid, avec un glaçon par exemple, sur la zone concernée pour calmer les démangeaisons.
  • Les huiles essentielles, comme celles de camomille, de menthe poivrée ou de girofle, peuvent aussi soulager.

"Je n'avais jamais vu ça. Ils rentraient partout, dans ma bouche, sous mes lunettes de soleil… De retour chez moi, j'ai découvert que mes jambes étaient boursouflées et couvertes de boutons. J'en ai compté plus de 200 !", a raconté, au quotidien Midi Libre, Manon, une étudiante âgée 20 ans.

Piquée malgré un équipement spécial "zone tropicale"

L’attaque s’est déroulée à Fourques, dans le Gard. Manon était sur un champ de production de melons car elle étudie leurs variétés dans le cadre de ses études. Alors qu’elle investigue, tout à coup, elle se retrouve face à des centaines de moustiques qui la dévorent immédiatement. Et ce malgré son équipement spécial "zone tropicale", à savoir des vêtements longs anti-moustiques.

Quand elle est rentrée chez elle, la douleur était vive. Elle a donc rapidement consulté son médecin qui lui a donné un traitement à base d’anti-inflammatoire, d’antihistaminiques et de cortisone. Après quatre jours, elle ne souffrait quasiment plus. "Le docteur m'a délivré un arrêt de travail et m'a clairement déconseillé de m'exposer à nouveau aux moustiques. Il n'avait jamais vu une telle réaction", a expliqué la jeune femme. 

Plus de moustiques en France 

Même si la mauvaise expérience de Manon reste exceptionnelle, certaines régions en France sont très touchées par les moustiques cette année. En témoigne le communiqué publié par l'Entente interdépartementale des moustiques (IED). 

Ce document évoque un "épisode exceptionnel" : "On enregistre, depuis le début de la semaine, une émergence de moustiques adultes dans plusieurs zones humides à submersions temporaires incluses dans le secteur d’intervention de l’EID Méditerranée, en particulier autour du Grau-du-Roi, Aigues-Mortes, La Grande-Motte, et, plus à l’ouest, de Palavas, de Marseillan, de Gruissan et, dans une moindre mesure, autour de l’étang de Salses".

"Des nuisances conséquentes"

"Suite aux pluies orageuses de la semaine dernière, malgré l’épandage du traitement par voies aériennes avec une difficulté rencontrée pour l’épandage de proximité avec l’hélicoptère, la population de moustiques apporte des nuisances conséquentes. J’ai demandé à l’EID qu’un traitement complémentaire local soit réalisé en urgence", a indiqué Robert Crauste, maire du Grau-du-Roi sur sa page Facebook

Habituellement, on voit rarement les moustiques en journée car c’est surtout le soir, la nuit et à l’aube que ces nuisibles attaquent ! En effet, à ces heures plus sombres et moins chaudes, ils détectent mieux l'odeur et la chaleur humaine qui les aiguillent pour piquer et ainsi se nourrir de sang. 

Pour se protéger de ces insectes, il existe différentes méthodes comme les produits répulsifs à appliquer sur la peau, les bracelets, les diffuseurs électriques ou les bombes. Si l'on souhaite limiter leur prolifération dans nos intérieurs, il est aussi conseillé de supprimer toutes les eaux stagnantes car c’est à l’intérieur de celles-ci que les larves se développent. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES