• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Santé

5 médicaments à utiliser avec précaution après 60 ans

Voici les médicaments à utiliser avec précaution si on veut préserver sa santé après 60 ans. 

5 médicaments à utiliser avec précaution après 60 ans PIKSEL/iStock


  • Publié le 08.07.2022 à 15h48
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La iatrogénie médicamenteuse désigne l'ensemble des effets indésirables provoqués par la prise d’un ou plusieurs médicaments.
  • Le vieillissement des organes digestifs entraîne des modifications du transit intestinal.

Plusieurs maladies peuvent s’accumuler avec le temps. Au fur et à mesure que l’on prend de l’âge, on consomme ainsi de plus en plus de médicaments. Mais à partir de 60 ans, certains traitements doivent être utilisés avec précaution, car les personnes âgées sont plus vulnérables à certaines classes de médicaments. La raison est simple : "l’organisme vieillit et certaines fonctions importantes du corps se modifient, comme l’élimination de certains médicaments par les reins ou des toxines par le foie. Cela peut avoir des conséquences sur l’efficacité d’un traitement, mais aussi sur la tolérance et la toxicité des médicaments", indique l’Assurance maladie.

Les antihypertenseurs

Après 60 ans, la prise de ces médicaments contre l’hypertension peut entraîner une trop forte baisse de la pression artérielle. Cette chute de la tension augmente les risques d’accidents, plus précisément de chutes et de fractures. C’est pourquoi les médecins mesurent la pression artérielle des patients lorsqu’ils sont assis ou debout pour s’assurer de leur efficacité.

Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens

Les anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) sont largement utilisés par les Français. Ils permettent de réduire l’inflammation, lutter contre la douleur et de fluidifier le sang. L’Assurance maladie rappelle que la prise de ces médicaments doit être évitée par les personnes âgées de plus de 65 ans, car leurs effets indésirables, tels que les troubles digestifs (un ulcère de l’estomac, des nausées…) ou des vertiges, sont plus fréquents et souvent plus graves chez eux.

Les hypnotiques

Ces traitements, plus communément appelés "somnifères", sont utilisés pour venir à bout des troubles du sommeil, notamment les insomnies. Problème : après la soixantaine, ils sont une cause majeure de troubles de l’équilibre et de pertes de mémoire. À cause de ces médicaments, les seniors sont plus susceptibles de tomber et de souffrir de fractures.

Les anticoagulants

Les anticoagulants sont prescrits pour empêcher la formation de caillots sanguins. "Par leur effet d'entrave à la coagulation, ces traitements créent un terrain favorisant les hémorragies", peut-on lire sur le site de l’Assurance maladie. Ainsi, ces médicaments sont à risque pour les seniors, car ils sont plus susceptibles de faire des chutes. Résultat : le risque de saignement après avoir perdu l’équilibre et être tombé augmente.

Les diurétiques

Les diurétiques permettent à l'organisme de retenir moins d'eau. Après 60 ans, ils peuvent engendrer une perte de potassium, aussi appelé "hypokaliémie". "Les symptômes cliniques comprennent une faiblesse musculaire et une polyurie", à savoir une sécrétion excessive d'urine, selon le Manuel MSD, un portail d'informations médicales.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES