• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Epidémie

Vous avez le covid-19 en ce moment ? Gardez bien le nouveau QR Code !

L'épidémie reprend. Si vous avez la covid-19 en ce moment, gardez bien votre nouveau QR Code !

Vous avez le covid-19 en ce moment ? Gardez bien le nouveau QR Code ! Drazen Zigic/istock


  • Publié le 05.07.2022 à 15h23
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les nouvelles hospitalisations sont en hausse, en particulier chez les 80 ans et plus.
  • Le variant BA.5 devient majoritaire en France, et remplace peu à peu BA.2.
  • 225 personnes sont décédées de la Covid-19 entre le 20 et le 26 juin.

La Covid-19 circule de plus en plus en France. Selon le dernier point de situation de Santé Publique France, publié le 30 juin, près de 500 000 personnes ont été testées positives dans la semaine du 20 au 26 juin. Toutes les régions et toutes les classes d’âge sont concernées. Mais la hausse est particulièrement marquée chez les enfants : le taux d’incidence a augmenté de 65% chez les 0 - 9 ans pendant cette période. Les hospitalisations sont aussi en augmentation : le 28 juin, 912 personnes étaient en soins critiques, soit une hausse de 7% par rapport au 21 juin. 

Un pic prévu fin juillet 

La tendance devrait rester la même dans les prochaines semaines. Lors d’une interview à RTL, le 30 juin, Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique, a affirmé : "Le pic n'est pas encore là, le pic de contaminations va être plutôt pour fin juillet." Pour autant, il a tenu à rassurer les Français, en précisant que la Covid-19 n’allait "pas gâcher l’été, parce que nous sommes vaccinés".

Mais la couverture vaccinale ne progresse pas aussi vite que les contaminations. "Au 27 juin, (…) seuls 25,5% des 60-79 ans et 31,3% des 80 ans et plus qui y étaient éligibles avaient reçu leur seconde dose de rappel", indique Santé Publique France. Depuis début avril, les personnes de plus de 60 ans peuvent recevoir cette nouvelle injection, les plus de 80 ans y ont accès depuis la fin mars. Cette dose de vaccin peut être administrée trois mois après la dernière dose de rappel. "La protection conférée par le vaccin contre le Covid-19 décroît avec le temps, souligne le Ministère de la santé. Pour les personnes à risque de développer une forme grave de la maladie, il est donc nécessaire de renouveler cette protection avec un rappel supplémentaire."

Une infection vaut dose de rappel

Pour les personnes récemment infectées, la première dose de rappel n’était pas nécessaire cet hiver, car l’infection entraîne "une réponse immunitaire au moins équivalente à celle d’un rappel vaccinal", précise le Ministère de la Santé. Si vous avez été récemment testé positif à la Covid-19, lors d’un test antigénique ou PCR, il est important de conserver le QR code qui vous a été envoyé par l’Assurance maladie, conseille Numerama. Le média spécialiste du numérique souligne que si une quatrième dose de vaccin est recommandée dans les mois à venir pour toute la population, ce code fera office de preuve de contamination et/ou de rétablissement. Pour cela, il faut l’imprimer ou l’enregistrer, ou mieux encore le télécharger sur l’application TousAntiCovid. Le QR code est accessible grâce au lien transmis par SIDEP dans un SMS, reçu après le test. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES