• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Vague de chaleur

Canicule : que faut-il manger et boire quand il fait très chaud ?

Alors que la France traverse une canicule, voici ce qu'il faut manger et boire quand il fait très chaud. 

Canicule : que faut-il manger et boire quand il fait très chaud ? kieferpix


  • Publié le 17.06.2022 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En cette période de canicule, adopter une alimentation particulièrement riche en eau est recommandé pour éviter la déshydratation.
  • 23 départements sont en vigilance orange à cause de la canicule installée en France jusqu'à samedi.

Depuis mercredi et jusqu’à ce weekend il fait chaud, très chaud en France et l’impact de la chaleur sur la santé n’est pas à prendre à la légère.

Pathologies liées à la chaleur

Comme l’explique le Ministère de la Santé et de la Prévention, exposé à la chaleur, le corps humain active des mécanismes de thermorégulation qui lui permettent de compenser l’augmentation de la température (transpiration, augmentation du débit sanguin au niveau de la peau par dilatation des vaisseaux cutanés). La vasodilatation des vaisseaux permet d'évacuer la chaleur vers la surface du corps. La sueur permet, elle, de refroidir la surface de la peau.

Il peut cependant arriver que ces mécanismes de thermorégulation soient débordés et que des pathologies liées à la chaleur se manifestent, dont les principales sont les maux de tête, les nausées, les crampes musculaires, la déshydratation. Cette dernière, qui résulte d’un manque d’apports hydriques en journée pour compenser les pertes en eau de notre organisme, se traduit par une soif intense accompagnée d'au moins un des signes suivants : sécheresse de la peau et des muqueuses, perte de poids supérieure à 5 %, fatigue extrême, vertiges, somnolence ou perte de connaissance.

Le risque le plus grave est le coup de chaleur, la principale des urgences liée aux grandes chaleurs: le corps n'arrive alors plus à contrôler la température qui augmente vite, dépassant les 39°C. Les symptômes sont des maux de tête violents, des nausées, des vomissements, des propos incohérents, des convulsions, voire une perte de connaissance et le décès.

Éviter la déshydratation

Pour éviter toute manifestation pénible d’un coup de chaud et les risques sur la santé qu’il entraîne, il est recommandé d’adopter des gestes simples en matière d’alimentation. D’abord boire plus, sans attendre de ressentir la soif. Et de l’eau, bien sûr : l’Anses recommande de proposer de l’eau toutes les heures aux enfants et aux nourrissons, ainsi que la nuit en cas de réveil. Pour les personnes âgées, autre population les plus sensibles, le minimum conseillé est de 8 verres d’eau en journée et l’idéal serait 13 à 14 verres d’eau par jour. 

Pour un adulte, boire deux à trois litres par jour est indispensable en cas de canicule et se concocter des boissons aromatisés peut être un bon moyen de se motiver à boire sans se lasser: ajouter du jus de citron, des fruits rouges écrasés, du concombre, mais aussi des herbes aromatiques comme de la menthe, de la verveine, de la citronnelle, du romarin permet de varier les plaisirs.

En revanche, elles doivent être sans sucre et il faut d’ailleurs éviter les sodas et les jus de fruits notamment industriels qui semblent rafraîchir sur le moment mais qui, bourrés de sucre, font que l’on sécrète de l’insuline et que l’on a encore plus soif! Il faut également boire à température ambiante, ni trop chaud, ni trop froid, pour de pas risquer de faire contracter les vaisseaux sanguins du système digestif, ce qui provoque des désordres intestinaux et des crampes d'estomac.

Aussi, si vous ne pouvez pas vous passer de votre thé ou café du matin - à éviter en cas de forte chaleur parce que ce sont des boissons diurétiques qui font uriner souvent et donc perdre de l’eau, il vaut mieux les boires tièdes que chauds. Enfin, l’alcool est absolument à proscrire car il déshydrate. Attention à ne pas trop boire non plus: au-delà de 2 litres, les reins éliminent de l’eau et des sels minéraux.

Ne pas manger moins

Concernant l’alimentation, il s’agit d’abord de ne pas manger moins même si l'on a moins faim quand il fait chaud! La soupe de légumes ou de fruits - pastèque, melon, tomates, ou fraise- peut être une bonne idée pour s’hydrater puisqu’elle contient de l’eau et des sels minéraux et que sa composition se rapproche de la sueur.

On peut également compter sur les 10 aliments de saison estivale les plus riches en eau comme le concombre, la salade verte, le radis, le haricot mungo germé, la laitue, la courgette, le fenouil, la tomate, le chou-fleur et le poivron et se faire plaisir en variant les recettes. A éviter en revanche : les grillades et les plats lourds, trop difficiles à digérer.

Et pour éviter les carences, les glucides des céréales et les protéines dans les viandes, poissons et oeufs, sont de bons alliés!

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES