• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Future maman

Grossesse : comment reconnaître les différentes contractions ?

Il est possible de distinguer différents types de contractions à la fin d'une grossesse. 

Grossesse : comment reconnaître les différentes contractions ? photobac / iStock


  • Publié le 15.06.2022 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Toutes les contractions n'annoncent pas un accouchement imminent.
  • Différentes pratiques peuvent aider à supporter ou atténuer la douleur des contractions.

C'est un merveilleux moment de la vie, mais il n’est pas exempt de douleurs : la grossesse. Les contractions font partie des désagréments subis par les futures mères. Il est important de pouvoir les identifier, pour savoir à partir de quand elles annoncent un accouchement imminent.

Braxton-Hicks : les "fausses contractions"

Toutes les contractions ne traduisent pas la même chose. Les "fausses contractions", ou contractions de Braxton-Hicks, peuvent commencer dès la 6e semaine de grossesse, mais sont habituellement plus fortes à partir du deuxième ou du troisième trimestre. Il existe plusieurs critères pour les distinguer : premièrement, elles sont situées dans la région pubienne ou à l’avant du corps, mais pas dans le dos. Les contractions ne se rapprochent pas dans le temps et leur intensité n'augmente pas. Elles sont irrégulières et plus gênantes que douloureuses. En marchant ou en étant allongée, vous pouvez les faire disparaître.

D’autres contractions se produisent à l'approche de l’accouchement. Elles sont souvent plus fortes, plus régulières et plus longues que les contractions de Braxton-Hicks, mais elles n'indiquent pas que le travail a commencé. Elles aideraient le bébé à bien se positionner avant le début de ce travail. Et c'est à ce moment-là que les contractions de travail précoce sont ressenties, lorsque le col de l’utérus commence à se dilater.

Certains symptômes permettent de les identifier : respiration difficile entre les contractions, pression dans le bassin, douleurs irradiant du dos vers l'avant du corps et crampes intenses. Les contractions durent au moins 45 secondes et sont de plus en plus proches (une toutes les cinq minutes). La future maman doit commencer à se préparer pour aller à l'hôpital à leur apparition.

Les contractions liées au travail

On parle de contractions de travail lorsque le col est dilaté d'au moins six centimètres. Elles se produisent toutes les 5 minutes, pendant au moins 1 minute. L'utérus ne se détend pas entre ces contractions, et à mesure que la tête du bébé descend, la douleur dans le dos augmente. Ces contractions indiquent que le bébé va venir au monde sous peu.

Pour réduire les douleurs pendant la grossesse, il faut poursuivre une activité physique, en veillant à ce qu'elle ne présente pas de risque de chute ou de choc trop brutal. Le yoga ou la natation sont des exemples de sports conseillés pendant la grossesse. Certaines méthodes peuvent également aider à mieux supporter les contractions, comme méditer ou se relaxer, écouter de la musique, pratiquer une activité manuelle, sentir des huiles essentielles.

Toute activité qui distrait la femme enceinte peut permettre de supporter la douleur des contractions. Lorsqu'elle perd les eaux, il ne fait aucun doute que, quelles que soient les contractions ressenties, il faut se rendre à l'hôpital ou appeler une sage-femme. La perte des eaux est le signe ultime qu'un bébé est prêt à naître.

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES