• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Fasciculations

Tremblement des paupières : les spasmes peuvent cacher une pathologie

Avoir un œil qui tressaute ou une paupière qui palpite est déjà arrivé à tout le monde. Ces épisodes de contractions musculaires involontaires sont généralement brefs et bénins. Mais dans de très rares cas, ils peuvent être le signe d'une pathologie plus grave.

Tremblement des paupières : les spasmes peuvent cacher une pathologie Madrolly / iStock


  • Publié le 22.08.2022 à 14h39
  • |
  • |
  • |
  • |


Les tremblements des paupières ("fasciculations") peuvent avoir de nombreuses causes, mais c'est généralement la fatigue qui les provoque. Le stress, les yeux secs ou fatigués, le manque de sommeil ou de magnésium, une activité physique excessive ou une exposition prolongée aux écrans peuvent également être à l’origine de cette réaction.

Des spasmes apparemment anodins...

Ce phénomène peut causer de la gêne et de l'inconfort, mais il n'est ni grave ni douloureux. Ces contractions incontrôlées des paupières sont appelées « blépharospasmes » par les médecins, de blépharon, qui signifie « paupière » en grec.

Ces fasciculations peuvent aussi toucher d'autres organes du corps. Les bras, les jambes ou la langue peuvent également tressauter. Cela dit, les paupières, et la langue, sont les plus touchées.

…pouvant parfois révéler une pathologie grave

Si une personne a des tremblements des paupières fréquents et persistants sur plusieurs semaines, il est préférable de consulter un médecin. Ce dernier peut même faire passer un électromyogramme pour vérifier qu'il ne s'agit pas d'une pathologie grave.

Exceptionnellement, les fasciculations peuvent être le signe de certains troubles neurologiques, comme la sclérose en plaques, la maladie de Charcot, le syndrome de Gilles de la Tourette ou même la maladie de Lyme.

Le magnésium, un facteur-clé

Pour ceux dont les fasciculations n'indiquent pas une maladie grave, un mode de vie plus sain peut aider à les faire disparaître. Par exemple, il est recommandé d'améliorer le sommeil, de réduire la caféine, et parfois même de faire une cure de potassium. Le régime alimentaire doit également être adapté, en choisissant de préférence des aliments riches en magnésium comme les légumes verts, les céréales complètes, les oléagineux, les légumineuses, certaines eaux minérales…

La perte de magnésium est l'un des facteurs contribuant à ces tremblements, et il faut y faire attention. En effet, elle peut augmenter la vulnérabilité au stress et entraîner des sensations d'épuisement ou de fatigue chronique.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES