• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Hôpital

Les infirmiers dénoncent leur manque de temps pour s'occuper des patients

Pas suffisamment de temps pour les patients, inégalités de soins, délais trop longs, fermetures de lit, accès difficile aux services d’urgence… Le bilan dressé par les infirmiers de notre système de santé est plutôt négatif. Explications. 

Les infirmiers dénoncent leur manque de temps pour s'occuper des patients DragonImages/istock


  • Publié le 04.06.2022 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 61% des infirmiers ne sont pas satisfaits de l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle.
  • 68% des interrogés se déclarent insatisfaits de la coopération entre les professionnels de santé sur leur territoire d’exercice.

93% des infirmiers sont inquiets - dont 43% très inquiets - par rapport à la situation en matière de soins en France, selon les résultats d’une consultation réalisée entre le 13 et le 30 mai 2022, auprès de 41 024 infirmiers. Ceux-ci devraient répondre à tout un ensemble de questions visant à évaluer l’état du système de santé. L’Ordre National des Infirmiers, à l’origine de l’enquête, a ensuite recueilli toutes ces données pour les synthétiser…. Et les résultats sont parfois rudes.

Beaucoup de fermetures de lits et de services

Une majorité des infirmiers dresse un triste bilan du système de soins actuel : des délais d'attente jugés trop longs pour obtenir des rendez-vous médicaux par 96% des infirmiers, pour 79%, il y a beaucoup de fermetures de lits et de services et 75% jugent que l’accès aux services d’urgence est difficile. Enfin, 68% des sondés considèrent qu’il n’y a pas d’égalité d’accès aux soins sur leur territoire d'exercice. 

Pas d’égalité d’accès aux soins

Dans les territoires, un système d’accès aux soins qui est source d’inquiétude et d’inégalités pour les infirmiers comme pour les patients”, peut-on lire dans le communiqué de l’Ordre National des Infirmiers. Ces derniers n’ont pas directement été interrogés lors de cette consultation. Leur ressenti a été rapporté par les infirmiers. Ainsi, pour 77% des professionnels de santé sondés, “la difficulté d’accès à un établissement de soins et aux professionnels de santé” était la préoccupation première de leurs patients. Venaient ensuite le manque d’explications sur les parcours de soins pour 55% et l’appréhension de la dépendance pour soi-même ou pour ses proches pour 52%. 

Le manque de reconnaissance pèse les infirmiers

Autre problème de la profession : l’absence de reconnaissance. 65% des infirmiers estiment que leurs compétences et leur rôle auprès des patients ne sont pas reconnus. “Alors que la France est confrontée à une pénurie d’infirmiers, ceux-ci sont perçus comme des acteurs de santé de proximité indispensables, mais en manque de reconnaissance et avec des conditions d’exercice difficiles”, explique le communiqué. 

Pas assez de temps pour chaque patient

Pourtant, une grande majorité d’entre eux (97%) pensent être des acteurs essentiels du maintien à domicile, ce qui s’accompagne d’une certaine fierté pour 82% d’entre eux. Reste que les conditions de travail de cette profession de santé sont perçues comme difficiles. 71% des interrogés estiment qu’ils ne peuvent pas consacrer suffisamment de temps à chacun de leur patient. 

Des propositions pour améliorer le système de santé

Mais l’objectif premier de cette consultation menée par l’Ordre National des Infirmiers n’est pas simplement de dénoncer. Elle vise aussi à proposer des solutions pour améliorer le système de santé, comme l’adaptation du décret qui encadre les compétences infirmières pour l’adapter à la réalité de leur exercice aujourd’hui, la reconnaissance des soins relationnels de l’infirmier, leur confier plus de responsabilités en matière de prévention et d’éducation thérapeutique, développer la consultation infirmière, etc. Autant de propositions qui, ils l’espèrent, seront entendues par le nouveau ministère de la Santé et le gouvernement.

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES