• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Séquelles

Covid-19 : pourquoi l’odeur du café vous dégoute après une infection ?

Des molécules odorantes très puissantes expliquent pourquoi certaines personnes remises de la Covid-19 sont dégoûtées par l’odeur du café. 

Covid-19 : pourquoi l’odeur du café vous dégoute après une infection ? YelenaYemchuk/istock


  • Publié le 01.06.2022 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La parosmie était rare avant l’apparition de la Covid-19.
  • Avec le variant Omicron, la proportion de personnes touchées par des troubles de l’odorat et du goût a baissé.

Votre café du matin sent les poubelles ? C’est peut-être à cause de la Covid-19. Chez certaines personnes, la maladie provoque une parosmie, soit une déformation de l’odorat. Dans Communications Medicine, une équipe de scientifique de l’université de Reading, située au Royaume-Uni, a identifié les molécules responsables de ce trouble.

15 molécules odorantes impliquées dans la parosmie 

Ces chercheurs ont utilisé une technique appelée GC-Olfactométrie pour isoler les différents composés odorants du café. De l’arôme de café est introduit à l’extrémité d'un tuyau très long et étroit appelé capillaire, et certains des composés aromatiques le traversent plus rapidement que d’autres, ce qui permet de les séparer. En piégeant l'arôme du café, l'équipe a pu tester des composés de café sur des volontaires atteints de parosmie et comparer leur réaction avec les personnes non-atteintes. Parmi la centaine de composés aromatiques présents dans le café, 15 déclenchent la parosmie.  

Un lien avec les récepteurs présents dans le nez ?

"C'est une preuve solide que tout n'est pas "dans la tête "et que le sentiment de dégoût peut être lié aux composés présents dans les aliments", souligne Dr Jane Parker, professeure agrégée de chimie des arômes. Selon elle, le système nerveux central est certainement impliqué, dans la mesure où il interprète les signaux qu'il reçoit du nez. "Nous avons encore un long chemin à parcourir pour comprendre ce trouble, (…) ajoute Simon Gane, co-auteur. Nous savons maintenant que cela doit être lié aux nerfs et à leurs récepteurs, car c'est ainsi que ces molécules sont détectées."

Que faire pour retrouver l’odorat ?

Selon les auteurs, environ 10% des personnes touchées par la Covid-19 ont développé ce trouble. Au total, deux millions de personnes en Europe seraient toujours concernées. Cela peut avoir des conséquences sur leur santé, car les personnes peuvent avoir des difficultés à s’alimenter correctement. Au Royaume-Uni, Fifth Sense, une association qui agit sur les troubles de l’odorat et du goût, a publié un guide pour aider les parents dont les enfants sont atteints de parosmie, à cause de la Covid-19. Ils suggèrent avant tout d’éviter les aliments qui déclenchent les odeurs désagréables. Les chercheurs de l’étude britannique ont pu déterminer quels étaient les plus associés à la parosmie : le café est en tête, suivi par les oignons, l’ail, le poulet et les poivrons verts. Si malgré cela, les troubles persistent, Fifth Sense conseille d’utiliser un pince-nez pendant les repas. À plus long terme, un suivi ORL permet de rééduquer l’odorat pour qu’il détecte à nouveau correctement les odeurs des aliments.  

 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES