• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Sensation de faim

Alimentation instinctive : écouter son appétit serait plus efficace pour perdre du poids

Apprendre à écouter la sensation de faim pour mieux y répondre. C’est ce que propose un nouveau programme pour perdre du poids. Et les résultats sont positifs !

Alimentation instinctive : écouter son appétit serait plus efficace pour perdre du poids demaerre/istock


  • Publié le 29.05.2022 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Manger à l’envie ne signifie pas grignoter tout au long de la journée, mais plutôt apprendre à connaître la sensation de faim.
  • Pour qu’un régime soit plus efficace et durable, il est conseillé de faire une à deux séances de sport par semaine.

"Il faut apprendre à écouter la sensation de faim de son corps, si on se cale sur celle-ci, il y a des jours où l’on aura envie de manger une fois, d’autres deux ou trois fois, il n’y a pas de règles. Lors d’une journée de télétravail, comme on bouge moins, on a normalement moins faim. Et rien ne nous oblige à manger même si c’est l’heure du repas. La sensation de faim, si elle est bien écoutée, protège de la prise de poids", explique Sylvie Barouhiel, diététicienne-nutritionniste spécialisée dans le comportement alimentaire.

L’alimentation instinctive pour maigrir

Des chercheurs américains sont même allés plus loin que cette simple observation : ils ont créé un régime, appelé "Regulation of Cues", qui n’a pour seule consigne d’apprendre à écouter son corps pour estimer ses réels besoins. C’est ce qu’on appelle l’alimentation instinctive. Leur étude a été publiée dans la revue JAMA Network Open.

Pour évaluer l’efficacité de la "Regulation of Cues", les scientifiques ont voulu le comparer à un "régime comportemental de perte de poids", qui inclut le comptage des calories. Pour cela, ils ont demandé à 271 adultes âgés de 18 à 65 ans de suivre à la fois l’un et l’autre de ces régimes sur une période totale d’un an. En parallèle, tous les participants devaient faire au moins 150 minutes d’activité physique par semaine. 

Pour le nouveau programme, les participants ont été formés à reconnaître les signaux naturels de leur corps liés à la faim. Ils ont aussi appris à résister aux fringales mais aussi aux fortes envies de manger des aliments par gourmandise lorsqu’ils n’ont physiquement plus faim. En revanche, dans le régime comportemental, l’objectif était de limiter les aliments trop riches (gras ou sucrés) et de respecter un nombre défini de calories par jour. 

Une perte de poids sur le long terme

D'après les résultats, les participants ont perdu le même poids, qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre des régimes. Mais, avec le régime "Regulation of Cues", ils ont réussi à maintenir leur poids sur le long terme tandis que les autres ont eu tendance à reprendre du poids. "Certaines personnes sont très sensibles aux signaux alimentaires, c'est-à-dire qu'elles ne peuvent pas résister à la nourriture et/ou ne peuvent pas arrêter d'y penser. Les régimes comportementaux de perte de poids ne sont pas suffisants pour elles, c'est pourquoi nous avons conçu une approche alternative pour répondre à ce besoin clinique", explique Kerri N. Boutelle, un des chercheurs de l’étude. Manger "à l’envie", en fonction de ses besoins, au moment où l’on a faim, sans forcément respecter la règle des trois repas par jour, pourrait ainsi être la clé pour perdre durablement du poids.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES