• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Une découverte majeure

Perte d'audition : une piste prometteuse pour retrouver l'ouïe

La perte des cellules présentes au niveau de l’oreille interne et externe génère une dégradation de l’audition, voire la surdité. Des chercheurs ont trouvé une maniere de les recréer. 

Perte d'audition : une piste prometteuse pour retrouver l'ouïe Ridofranz/istock

  • Publié le 07.05.2022 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Plus de 10 % de la population française serait confrontée à une perte d'acuité auditive ou baisse de l’audition au cours de sa vie, selon l’Assurance maladie.
  • Les cellules liées à l’audition, appelées cellules ciliées, se développent dans l'embryon et ne se reproduisent pas.
  • Actuellement, les scientifiques peuvent produire une cellule ciliée artificielle, mais elle ne se différencie pas en une cellule interne ou externe, qui fournit différentes fonctions essentielles pour produire l'audition.

Le vieillissement, l’exposition au bruit, la prise de certains traitements : les causes de la perte auditive sont nombreuses. Quelle que soit la raison, retrouver l’audition est impossible, seuls des appareils auditifs permettront de continuer à entendre. Une nouvelle recherche parue dans la revue Nature pourrait changer les choses : ses auteurs ont découvert une manière de reprogrammer des cellules pour rétablir l’ouïe. 

Des cellules incapables de se renouveler 

Pour que nous puissions entendre, les cellules ciliées externes se dilatent et se contractent en réponse à la pression des ondes sonores et amplifient le son pour les cellules ciliées internes. Les cellules internes transmettent ces vibrations aux neurones pour créer les sons que nous entendons. "C'est comme un ballet", compare Jaime Garcia-Anoveros, autre principal de cette recherche. "Les extérieurs s'accroupissent et sautent et soulèvent les intérieurs plus loin dans l’oreille." La perte de l’audition correspond à la mort de ces cellules sensorielles présentes notamment sur les parois de la cochlée. Qu’elles soient abîmées ou détruites, elles ne sont pas capables de se régénérer. Jusqu’ici les scientifiques ne sont pas parvenus à adapter d’autres cellules du corps pour qu’elles remplacent les cellules éteintes. 

Une reprogrammation en plusieurs étapes 

Dans cette recherche, les scientifiques de Northwestern Medicine ont découvert un gène unique qui programme les cellules ciliées de l'oreille dans les cellules externes ou internes, résolvant ainsi un problème complexe qui avait empêché le développement de ces cellules pour restaurer l’audition. "Cela fournira un outil auparavant indisponible pour fabriquer une cellule ciliée interne ou externe. Nous avons surmonté un obstacle majeur", estime Jaime Garcia-Anoveros. La programmation des cellules ciliées de l’oreille dépend du gène TBX2. Lorsque le gène est exprimé, la cellule devient une cellule ciliée interne. Lorsque le gène est bloqué, la cellule devient une cellule ciliée externe. Avant de les programmer, les chercheurs doivent créer des cellules ciliées. Pour cela, ils utilisent deux autres gènes : ATOH1 et GF1. Ensuite, le TBX2 serait activé ou désactivé pour produire la cellule interne ou externe nécessaire. "Nous pouvons maintenant comprendre comment fabriquer spécifiquement des cellules ciliées internes ou externes et identifier pourquoi ces dernières sont plus susceptibles de mourir et de provoquer la surdité", poursuit Jaime Garcia-Anoveros. Il précise que cette recherche est encore au stade expérimental. D’autres travaux seront nécessaires pour trouver des applications concrètes à cette découverte. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES