• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Epidémie

Explosion des cas de rougeole dans le monde

Près de 80% de cas de rougeole en plus dans le monde en début d'année : des millions d’enfants pourraient être touchés en 2022, avertissent l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Unicef dans un communiqué

Explosion des cas de rougeole dans le monde s-dmit


  • Publié le 28.04.2022 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les cas de rougeole ont explosé de près de 80% dans le monde en début d'année
  • Cette augmentation pourrait engendrer d’importantes flambées épidémiques, d'après l'Unicef et l'OMS

De graves épidémies de rougeole sont-elles à craindre? C’est ce qui ressort du communiqué sur l’explosion du nombre de cas de rougeole recensés à travers le monde publié hier par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et l’Unicef. Ce chiffre a augmenté de 79 % au cours des deux premiers mois de l’année 2022 par rapport à la même période en 2021, passant de 17 338 cas de rougeole signalés dans le monde en janvier et février 2022, contre 9 665 au cours des deux premiers mois de 2021.  

Petites taches rouges

La rougeole est causée par un virus très contagieux qui se transmet par l'air, elle se reconnaît par des petites taches rouges qui apparaissent d'abord derrière les oreilles et sur le front.

La rougeole se manifeste d'abord par un écoulement du nez, une conjonctivite avec larmoiement, un gonflement des paupières, une rougeur des yeux et une gêne à la vue de la lumière, une toux, une grande fatigue, une forte fièvre ( jusqu'à 39-40°C).

Ces symptômes durent environ trois à quatre jours. Puis l'éruption cutanée de la rougeole survient. Les complications de la rougeole peuvent être graves : infection pulmonaire et complications neurologiques. Le meilleur moyen de se protéger, c'est de se faire vacciner, d’après les autorités de santé. 

Recul de la vaccination

Les deux agences de l'ONU s’inquiètent de constater que les perturbations liées à la pandémie de Coronavirus sont particulièrement favorables à une flambée épidémique de cette maladie, une situation qui met en danger les enfants. 

En effet, l’aggravation des inégalités en matière d’accès aux vaccins et la réaffectation des ressources destinées à la vaccination de routine empêchent un trop grand nombre d’enfants de recevoir une protection contre la rougeole et d’autres maladies à prévention vaccinale. 

En 2020, 23 millions d’enfants (3,7 millions de plus qu’en 2019) n’ont pas reçu les vaccins infantiles de base dans le cadre des services de santé de routine, soit le chiffre le plus élevé depuis 2009.

Or, cette maladie très contagieuse a tendance à ressurgir très rapidement lorsque les taux de vaccination diminuent.

D’ailleurs, les chiffres déjà vertigineux, sont probablement plus élevés car la pandémie a perturbé les systèmes de surveillance.

Il y a eu 21 épidémies de rougeole importantes au cours des douze derniers mois (jusqu'en avril), la plupart en Afrique et dans la région de la Méditerranée orientale. Les pays qui ont connu les plus grandes épidémies de rougeole depuis l'année dernière sont la Somalie, le Yémen, le Nigeria, l'Afghanistan et l'Ethiopie.

Plus vulnérable

Les organisations s’inquiètent également du fait que les flambées de rougeole puissent également laisser présager d’autres épidémies de maladies se propageant plus lentement.

Outre ses effets directs sur l’organisme, qui peuvent mettre en jeu le pronostic vital, le virus de la rougeole affaiblit le système immunitaire et rend l’enfant plus vulnérable pendant plusieurs mois à d’autres maladies infectieuses telles que la pneumonie et la diarrhée.

L'OMS n'a eu de cesse ces derniers mois de sonner l'alarme sur le risque de "catastrophe absolue" si le dangereux retard pris dans la vaccination des enfants à cause de la pandémie de Covid-19 n'est pas rattrapé et si les restrictions sanitaires sont levées trop vite. 

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/7-Rougeole-ne-pas-se-vacciner-fait-resurgir-le-risque-lie-a-la-maladie


Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES