• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Encéphalomyélite de Powassan

Il meurt à cause d’une morsure de tique : comment se protéger de ces parasites ?

Aux États-Unis, un homme est décédé après avoir été mordu par une tique. Ce nuisible lui a transmis le virus Powassan, à l’origine d’une forme rare d'encéphalite. Mais comment se protéger de ce parasite ? 

Il meurt à cause d’une morsure de tique : comment se protéger de ces parasites ? Ladislav Kubeš/iStock


  • Publié le 26.04.2022 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Depuis 2015, environ 25 cas d’infection par le virus Powassan ont été signalés aux États-Unis. L’État du Maine a identifié 14 contaminations depuis 2010.
  • Le virus Powassan peut être retrouvé chez plusieurs animaux, tels que les marmottes, les lièvres, les coyotes, les renards, les ratons laveurs ou les mouffettes.

Ils vivent dans les praires, les jardins, les zones boisées et humides. Les tiques sont des acariens parasites qui se nourrissent du sang de leurs hôtes. Si ces derniers sont contaminées par la bactérie Borrelia et que les tiques mordent un être humain, elles peuvent lui transmettre ce micro-organisme, qui responsable de la maladie de Lyme. Mais ces nuisibles sont également capables de transmettre d’autres agents pathogènes, tels que le virus Powassan.

Pour preuve : un habitant du comté de Waldo dans le Maine, aux États-Unis, a contracté une encéphalomyélite de Powassan après avoir été mordu par une tique. D’après un communiqué du Maine Center for Disease Control and Prevention, publié le 20 avril, le patient a développé des symptômes neurologiques et est décédé pendant son séjour à l'hôpital.

Quels sont les symptômes de l’encéphalomyélite de Powassan ?

Selon l’autorité sanitaire américaine, les symptômes de l'infection par le virus Powassan surviennent généralement une semaine à un mois après la morsure de tique. Les malades peuvent souffrir de maux de tête, de fièvre, de vomissements, d’une confusion, des convulsions ou d’une perte de mémoire. "Certaines personnes peuvent présenter des problèmes neurologiques graves, comme une inflammation du cerveau ou de la moelle épinière. Une infection grave peut entraîner la mort. De nombreuses personnes infectées par le virus Powassan ne tombent pas malades", peut-on lire dans le rapport. Pour l’heure, il n’existe pas de traitement spécifique pour soigner l’encéphalomyélite de Powassan.

Quelles précautions faut-il prendre pour éviter les morsures de tique ?

Le meilleur moyen pour prévenir une infection par le virus Powassan est d’adopter les bons gestes pour éviter d’être mordu par des tiques. Le ministère de la Santé conseille de couvrir ses bras et ses jambes avec des vêtements longs, de couleur claire de préférence, lors des activités dans la nature pour prévenir les piqûres et repérer plus facilement ces parasites. L’Assurance maladie préconise également de se munir d’un tire-tique durant les promenades et d’appliquer un répulsif cutané sur les parties découvertes de façon à repousser ces nuisibles.

Après une sortie dans la nature, il convient d’inspecter soigneusement son corps. Si l’on s’est fait mordre par une tique, il est recommandé de surveiller "la zone piquée pendant un mois. Si une plaque rouge et ronde s’étend en cercle à partir de la zone de piqûre, on doit consulter un médecin rapidement", précise le ministère de la Santé.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES