• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Scandales alimentaires

Kinder, Buitoni : les parents d’enfants malades portent plainte pour éviter que ces intoxications ne se reproduisent

Depuis quelques semaines, plusieurs aliments, dont les chocolats Kinder de la marque Ferrero et les pizzas de l’enseigne Buitoni, ont fait l’objet d’un rappel. Ces derniers sont suspectés d’être responsables de cas graves de contamination d'enfants par les bactéries Salmonella et E.Coli. De nombreuses familles d’enfants victimes ont témoigné et certaines ont mené une action en justice.

Kinder, Buitoni : les parents d’enfants malades portent plainte pour éviter que ces intoxications ne se reproduisent dml5050/iStock


  • Publié le 18.04.2022 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le 14 avril, le site gouvernemental Rappel Conso a indiqué que les calendriers de l’avent commercialisés pour les fêtes de fin d’année 2021 étaient aussi rappelés, car les autorités sanitaires craignent la présence de salmonelles dans ces chocolats.
  • Après que les rappels de produits alimentaires se soient multipliés, 53 % des Français ont déclaré vouloir changer leurs habitudes d'achat, d’après un sondage YouGov réalisé pour le magazine LSA.

Le 5 avril, le préfet du Nord a annoncé l’interdiction de la production de pizzas au sein de l’usine Buitoni à Caudry, qui est fermé jusqu’à nouvel ordre. Trois jours après, les autorités belges ont aussi décidé de fermer l’usine Ferrero située à Arlon.

Plusieurs intoxications alimentaires

Depuis mi-mars, les pizzas Fraich’Up de la marque Buitoni sont soupçonnées d’être contaminées à la bactérie E.Coli. "Au 13 avril, 53 cas confirmés ont été identifiés. (…) Pour 26 autres cas de syndrome hémolytique et urémique et d’infections à Escherichia coli producteurs de shigatoxines (STEC) notifiés à Santé publique France, les investigations sont en cours", peut-on lire dans le dernier point de situation de l’autorité sanitaire. La consommation des pizzas Buitoni contaminées aurait provoqué la mort de deux enfants.

Quant aux chocolats Kinder de l’entreprise Ferrero, ils ont été rappelés et retirés de la vente car ils pourraient contenir la Salmonella, un agent à l’origine de la salmonellose. Selon le ministère de la Santé, au 7 avril, 21 cas d’infection causée par l'ingestion de salmonelles ont été recensés en France, répartis sur 11 régions. "L’âge médian est de 4 ans et, on compte 11 garçons et 10 filles. Huit d’entre eux ont été hospitalisés et sont tous rentrés à domicile", indique le ministère.

Les parents des victimes entament une action en justice

Ainsi, de nombreux enfants ont souffert d’une intoxication alimentaire grave. C’est le cas de Léna, 12 ans, qui habite dans la banlieue de Nancy. Ses parents, Cédric et Sophie, ont raconté à l’Est Républicain que la jeune fille avait consommé, en famille, une pizza Fraich’Up de l’enseigne Buitoni. Après avoir mangé ce produit, elle a été contaminée à la bactérie E.Coli. Depuis deux mois, l’adolescente est hospitalisée au CHU de Nancy.

Dans une interview accordée à RMC, ses parents ont déclaré que les médecins "ont pris la décision de la mettre dans le coma, pour éviter trop de douleurs, pour alléger un peu ses souffrances". La victime a dorénavant de "grosses lésions", "au lobe frontal et sur l’arrière du cerveau". La mère de Léna a indiqué qu’elle était "toujours dans un état végétatif. (…) On lui parle, mais il n’y a rien". "Aujourd’hui, ils ne peuvent pas nous dire si elle s’en sortira", a ajouté Cédric.

Les parents de Léna ont porté plainte contre la marque Buitoni. Ils ne sont pas les seuls à avoir décidé de mener une action en justice. Et pour cause, leur avocat a spécifié qu’au moins 45 dossiers liés à cette ingestion de pizzas contaminés par la bactérie E.Coli lui avaient été confiés.

Les familles des enfants malades à cause d’une consommation de chocolats Kinder ont également déposé plainte. D’après France 3 Normandie, la mère d’un petit garçon de 2 ans, habitant à Val-de-Reuil (Eure) a entamé une action en justice contre Ferrero, car son fils a été admis à l’hôpital après avoir mangé un chocolat Kinder. Ce produit n’aurait pas été contaminé par l’agent Salmonella, mais par une autre bactérie, la campylobacter.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES