• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Toxi-infection alimentaire

Rappel de chocolats Kinder : symptômes, gravité, traitements… tout ce qu’il faut savoir sur la salmonellose

À douze jours de Pâques, l’entreprise italienne Ferrero annonce le rappel d’une série de produits chocolatés Kinder, fabriqués en Belgique, en raison de suspicions de salmonelles. Mais de quelle manière se manifeste la salmonellose ? Comment la prendre en charge ? On fait le point.

Rappel de chocolats Kinder : symptômes, gravité, traitements… tout ce qu’il faut savoir sur la salmonellose Suzi Media Production/iStock


  • Publié le 05.04.2022 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En Europe, les infections par des bactéries du genre Salmonella représentent la deuxième cause de maladie d’origine alimentaire
  • Les personnes qui auraient mangé les chocolats Kinder faisant l’objet de ce retrait-rappel et qui présenteraient ces symptômes sont invitées à consulter leur médecin traitant sans délai en lui signalant cette consommation

Ce 5 avril, le ministère de la Santé signale que la France, comme d’autres pays européens, recense actuellement 21 cas de salmonellose. "Huit d’entre eux ont été hospitalisés et sont tous rentrés à domicile. L’âge médian des cas est de 4 ans", peut-on lire dans son communiqué. D’après le ministère, tous les patients ont un point commun : ils ont récemment consommé des chocolats Kinder fabriqués dans une même usine à Arlon, en Belgique.

La veille de cette annonce, le groupe italien Ferrero a déclaré qu’"aucun de nos produits Kinder mis sur le marché français n’a été testé positif à la salmonelle, nous n’avons reçu aucune plainte de la part de consommateurs." Toutefois, l’entreprise a décidé de procéder au rappel de plusieurs chocolats de la marque Kinder "à la suite des investigations menées par les autorités sanitaires belges, conjointement avec leurs homologues européens et notamment français". Les chocolats qui font l’objet de ce retrait-rappel sont les Kinder Surprise 20 g, les Kinder Schoko-Bons, les Kinder Mini Eggs, les Kinder Happy Moments et les Kinder Mix.

Les autorités sanitaires demandent aux personnes détenant ces produits de ne pas les consommer et de les jeter immédiatement, car la salmonellose, une infection provoquée par la bactérie Salmonella souvent transmise à l’homme par le biais d’aliments contaminés, n’est pas sans conséquences.

Quels sont les symptômes de la salmonellose ?

La salmonellose se manifeste principalement par des troubles gastro-intestinaux. Cette maladie se caractérise par des douleurs abdominales, une diarrhée, des nausées, des vomissements et l’apparition brutale de fièvre. Ces symptômes apparaissent de 6 à 72 heures après l’ingestion de la bactérie. L’infection, qui dure de deux à sept jours, se résout en général spontanément. "Dans certains cas cependant, notamment chez les très jeunes enfants et les personnes âgées, la déshydratation associée peut devenir grave et engager le pronostic vital", précise l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). La salmonellose peut également affecter de façon plus grave les patients immunodéprimés et les femmes enceintes.

Comment traiter la salmonellose ?

Le traitement des cas graves repose sur l’apport d’électrolytes (pour remplacer par exemple des ions sodium, potassium et chlorure, perdus à cause des vomissements et de la diarrhée) et la réhydratation. Selon l’Institut Pasteur, une antibiothérapie n’est pas recommandée pour les formes légères ou modérées chez les adultes en bonne santé. En revanche, elle peut être prescrite pour les personnes âgées, les nourrissons, les femmes enceintes et les sujets immunodéprimés chez lesquels l’infection peut être plus sévère, voire mortelle.

Quelles sont les méthodes de prévention ?

Pour limiter les risques de contamination microbienne, en particulier au sein des foyers avec de jeunes enfants, il est préconisé de bien se laver les mains avec de l’eau et du savon, après être allé aux toilettes, avoir changé son enfant, être entré en contact avec un animal vivant, avoir manipulé des aliments crus et avant de faire la cuisine. Autre conseil : cuire à cœur les aliments, en particulier les viandes. "Il est déconseillé aux personnes âgées, malades, immunodéprimées, aux jeunes enfants et aux femmes enceintes, de consommer des œufs crus ou peu cuits, des viandes crues ou peu cuites et du lait cru", spécifie l’Anses.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES