• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Passage à l’heure d’été

Changement d’heure : «nous allons prendre quelques jours pour nous y adapter !»

Dans la nuit du 26 au 27 mars, la France est passée à l’heure d’été. Si, le lendemain, certaines personnes n’ont constaté aucun impact de ce nouvel horaire sur leur organisme, d’autres ont ressenti des effets négatifs de cette perte d’une heure de sommeil.

Changement d’heure : \ Moostocker/iStock


  • Publié le 27.03.2022 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les tout-petits, les personnes âgées, les adolescents et les travailleurs de nuit ont plus de risque de ressentir des répercussions de ce changement d’heure.
  • Toutes les personnes souffrant d’un trouble du sommeil auront également plus de difficultés pour s’adapter au nouvel horaire.

À deux heures du matin dans la nuit de samedi à dimanche, les horloges et les montres ont avancé de 60 minutes. Ainsi, il était trois heures. "J’avais complètement oublié que l’on passait à l’heure d’été, je m’en suis rendu compte ce matin. Quand j’ai vu l’heure affichée sur mon téléphone, qui l’actualise automatiquement, j’étais un peu déboussolée", raconte Lula, âgée de 30 ans, qui a rencontré des difficultés pour se réveiller, ce 27 mars, afin d’aller travailler.

La fatigue et des troubles de l’humeur

La cheffe de rang d’un restaurant, situé dans le 2ème arrondissement de Paris, se plaint d’être moins en forme que les jours précédents. "Je sens que l’on perdu une heure de sommeil. Depuis le début de mon service à 10 heures, j’ai réellement la sensation d’être plus fatiguée que d’habitude. Mais, c’est peut-être aussi à cause de la grippe que j’ai attrapée cette semaine", ajoute la Parisienne.

La trentenaire n’est pas la seule à observer les conséquences du changement d’heure sur son corps. Marine, mère de deux adolescents, a remarqué que ses enfants n’arrêtaient pas de bâiller depuis leur réveil. "Ils ont eu du mal à émerger et l’ainé était de mauvaise humeur. Pourtant, ils se sont couchés relativement tôt, vers 22 heures", précise la Lyonnaise de 42 ans. En ce qui concerne son état, la graphiste n’a noté aucune différence avec les derniers jours.

Aucun impact du changement d’heure sur l’organisme

"Le passage à l’heure d’été n’a rien changé pour moi. Enfin, si, je me suis réveillé à 8h30 au lieu de 7h30", confie Philipe, 57 ans, en rigolant. Sinéad, la compagne du vétérinaire de Benoîtville, en Normandie, fait état d’un "coup de barre" en fin de matinée. "Ce changement d’heure me plaît, car les soirées vont être plus longues. Mais, je pense que nous allons prendre quelques jours pour nous y adapter !", déclare la quinquagénaire avec un petit accent britannique.

Joyce, auto-entrepreneuse dunkerquoise, indique aussi que le nouvel horaire n’a pas affecté son état de santé. "Depuis ce matin, ma fille d’un an et demi pète la forme. J’ai de la chance d’avoir un enfant qui dort beaucoup. Je vais sans doute voir les conséquences du passage à l’heure d’été ce soir ou demain", spécifie la jeune femme de 27 ans.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES