• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Rythmes circadiens

Changement d'heure : comment éviter d'être perturbé

Ce weekend, dans la nuit de samedi à dimanche 23 mars, on passera à l’heure d’été : à deux heures du matin, il sera trois heures. Une heure en moins de sommeil qui peut avoir un réel impact sur notre organisme. Nous vous livrons quelques astuces qui peuvent en atténuer les effets.

Changement d'heure : comment éviter d'être perturbé Anna Bliokh/iStock


  • Publié le 25.03.2022 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le passage à l’heure d’été a des effets avérés sur notre santé
  • Les effets sur notre rythme circadien seraient accentués par le manque général de sommeil de la population française, estimé entre 30 et 90 minutes par jour selon les études (60 minutes selon le baromètre 2022 de l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance)
  • En mars 2019, les députés européens avaient voté la suppression du changement d’heure. L’application de la mesure a été remise à à une date ultérieure.

Même s’il rime avec soirées ensoleillées et consommation d’électricité réduite (bienvenue en cette période !), le passage à l’heure d’été n'a pas que des effets positifs. En effet, la littérature scientifique montre que le changement d’heure, et particulièrement le passage à l’heure d’été, peut avoir des conséquences néfastes sur notre santé qui ne sont pas à sous-estimer.

Le passage à l’heure d’été, plus difficile

En effet, ce changement impacte notre système circadien - notre horloge biologique interne, influencée par la lumière du jour, qui fait que notre corps programme certaines heures pour certaines fonctions comme la digestion, la production d’hormones, notre sommeil, notre appétit. La rupture de ce rythme peut entraîner des maladies: troubles du sommeil, de la vigilance,  des dépressions, des infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux.

Le passage à l’heure d’été serait plus difficile à gérer compte tenu de la perte d’une heure de sommeil d’un côté et du fait que l’horloge biologique devra être avancée d’une heure, ce qui accentuerait les efforts faits par notre corps pour tenter de rattraper son retard.

Plusieurs mois d’adaptation

L’adaptation de l’organisme, varie d’un individu à un autre et peut durer de quelques jours, pour les personnes matinales, à plusieurs mois pour les personnes ayant tendance à être plus efficaces le soir. Un ajustement en amont et sur la semaine qui suit le changement d’heure est recommandée pour éviter la fatigue: se coucher le plus tôt possible pour éviter d’être décalé, oublier les écrans deux heures avant de se coucher, s’exposer à la lumière du soleil dès le lever pour recaler l’horloge interne et marcher 1 heure le matin pour activer la production de cortisol qui aide le corps à bien se réveiller.

Les personnes âgées et les enfants sont plus sensibles. C’est pourquoi avancer de 15 mn l’heure du coucher et des repas la semaine précédent le changement d’heure rendra le choc moins rude. Pour les adultes, il est essentiel de se reposer et vider l’agenda, le temps que le corps s’habitue.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES