• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Acide folique

Carence en vitamine B9 : un risque plus élevé de démence et de décès chez les seniors

Les personnes âgées qui présentent des faibles taux de folate, à savoir le sel de l’acide folique, sont plus susceptibles de souffrir de démence et de mourir, toutes causes confondues.

Carence en vitamine B9 : un risque plus élevé de démence et de décès chez les seniors KatarzynaBialasiewicz/iStock


  • Publié le 17.03.2022 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les seniors en manque de vitamine B9 étaient 68 % plus susceptibles de recevoir un diagnostic de démence et près de trois fois plus susceptibles de mourir, toutes causes confondues.
  • La carence en acide folique chez les personnes âgées nécessite une surveillance et un traitement à titre préventif.
  • Les aliments les plus riches en vitamine B9 sont les foies, la levure alimentaire, le jaune d’œuf, l’échalote, les légumes à feuilles vertes et les escalopes végétales à base de soja.

La vitamine B9, aussi appelée "acide folique", est indispensable pour assurer certaines fonctions de notre organisme, telles que la production du matériel génétique, la formation des globules rouges, la croissance cellulaire, le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire. Au cours de notre vie, il peut arriver de souffrir d’une carence en vitamine B9. D’après des travaux publiés dans le British Medical Journal, le 15 mars, un manque d’acide folique chez les seniors serait associé à un risque de démence et de mortalité.

"Le lien entre la carence en folates et le risque de démence à un âge avancé n'est pas clair, peut-être en raison de la petite taille des échantillons", ont indiqué des scientifiques américains et israéliens. Pour examiner cette possible association, ils ont analysé les dossiers médicaux de 27.188 adultes âgés de 60 à 75 ans, qui présentaient aucune démence préexistante depuis au moins 10 ans. La carence en folate a été classée comme présente, si les taux étaient inférieurs à 4,4 ng/mL.

Le manque de vitamine B9 pourrait affecter la cognition et la signalisation nerveuse dans le cerveau

Parmi les participants, 3.418 manquaient de vitamine B9. D’après les résultats, la présence d'une carence en acide folique était liée à des risques plus élevés de démence et de mortalité toutes causes confondues. Les auteurs ont estimé que, pour les adultes ayant des faibles taux de folate, l’incidence de la démence était de 7,96 pour 10.000 personnes chaque année et celui du décès de 19,20. En comparaison, l'incidence de la démence était estimée à 4,24 et le décès, toutes causes confondues, à 5,36 chez les personnes qui ne présentaient pas de carence.

Les auteurs n’ont pas identifié un lien de causalité. Mais, dans un communiqué, ils ont suggéré qu’une carence en vitamine B9 pouvait affecter les niveaux d'homocystéine et compromettre la réparation de l'ADN des neurones, les rendant vulnérables aux dommages oxydatifs, ce qui pourrait accélérer le vieillissement et les dommages des cellules cérébrales. "Les concentrations de folate peuvent fonctionner comme un biomarqueur utilisé pour identifier les personnes à risque de démence et de mortalité", ont conclu les chercheurs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES