• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Malformation

Double utérus : elle accouche de deux bébés dans la même année

Une trentenaire Américaine a accouché de deux enfants en moins d’un an. La jeune maman était dotée d’un double utérus. Cette malformation rare porte le nom d’"utérus didelphe". Explications.

Double utérus : elle accouche de deux bébés dans la même année LSOphoto/iStock


  • Publié le 11.03.2022 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Une femme ayant deux utérus peut mener une grossesse à terme.
  • Cependant, il existe un risque accru de fausse-couche et d’accouchement prématuré.
  • Les bébés peuvent aussi naître extrêmement petits.

Incroyable mais vrai. Caroline Wortman, une femme âgée de 30 ans, a donné naissance à deux bébés dans la même année ! Explication : ils se sont développés dans deux utérus différents. Plusieurs années auparavant, l’Américaine, originaire de Géorgie, a appris qu’elle ne pouvait peut-être pas avoir d’enfants, car elle est née et vivait avec un système reproducteur dédoublé. En clair, la jeune maman était atteinte d’une didelphie utérine, à savoir une malformation rare de l’utérus.

"Josie était dans l’utérus droit, Brooks dans le gauche"

Selon le Daily Mail, quelques années plus tard, la trentenaire est parvenue à tomber enceinte. En janvier 2021, elle met au monde une petite fille Josie. Six mois après sa naissance, elle découvre qu’elle attendait déjà un autre bébé. "Nous étions fous de joie, mais aussi terrifiés", a confié, au journal britannique, Caroline Wortman. En décembre 2021, plus précisément le lendemain de Noël, le couple a accueilli leur fils Brooks. "Le bébé était suffisamment petit pour que l'on puisse voir l'autre utérus et confirmer de quel côté se trouvait le bébé. Josie était dans l’utérus droit, Brooks dans le gauche", a-t-elle ajouté.

Depuis son deuxième accouchement, elle raconte son histoire sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les internautes aux problèmes de fertilité. "Être stérile et penser qu'on le sera sont deux choses différentes, mais j'encourage les femmes à ne pas abandonner si elles veulent devenir mères", déclare l’Américaine dans une vidéo publiée sur Tiktok.

La didelphie utérine, une pathologie rare

La didelphie utérine, dont souffrait Caroline Wortman, concerne environ une femme sur 2.000. Cette malformation rare se développe lorsqu’une petite fille est dans l’utérus de sa mère. Normalement, chaque utérus est constitué de deux conduits appelés "canaux mullériens". Lorsqu'ils commencent à se développer, ils fusionnent généralement pour former un seul utérus. Chez les femmes touchées par la didelphie utérine, la fusion n’a pas lieu.

Cette affection peut souvent passer inaperçue. D’après une étude publiée dans la revue The Pan African Medical Journal, elle peut être détectée juste après les premières règles. Le diagnostic peut aussi être établi en cas de problèmes liés au cycle menstruel, d’échographie ou de grossesse.

Quels sont les traitements possibles ?

Selon l’Instituto Bernabeu, une clinique spécialisée dans la recherche et l'apport de solutions aux problèmes de fertilité, la didelphie utérine ne nécessite habituellement aucun traitement. "Il existe toutefois un traitement chirurgical, appelé métroplastie de Strassman, qui consiste à unir extérieurement les deux utérus, puis à réaliser une incision de la paroi pour joindre les cavités endométriales. Il n’existe à l’heure actuelle aucune indication pour cette chirurgie, car aucune méta-analyse ou étude avec une bonne conception n’a pu démontrer qu’il améliore les conditions cliniques de la patiente en comparaison à l’application d’aucun traitement", peut-on lire sur son site.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES