• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Utérus didelphe

Une femme tombe enceinte de deux paires de jumeaux dans deux utérus différents

C’est un cas rarissime, “une chance sur 50 millions” ont rapporté les médecins à Kelly Fairhurst, une britannique tombée enceinte de quatre bébés dans deux utérus différents.

Une femme tombe enceinte de deux paires de jumeaux dans deux utérus différents Mariia Kokorina/iStock

  • Publié le 07.07.2020 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La jeune femme présente un utérus didelphe, un utérus en forme de cœur avec deux cavités distinctes ou partiellement séparées qui ne se rejoignent pas durant la grossesse
  • Après 19 semaines de grossesse, les quatre futurs bébés sont en pleine forme

C’est un cas très rare de malformation congénitale nommée utérus didelphe qui a touché Kelly Fairhurst, une jeune Britannique de 28 ans. Déjà mère de deux enfants, elle a appris qu’elle est enceinte de quatre autres bébés lors d’une échographie pratiquée à sa 12e semaine de grossesse. “Les médecins m'ont dit que ce genre de cas a une chance sur 50 millions de se produire”, a-t-elle relaté dans le journal The Sun.

Les futurs bébés en bonne santé

L’incongruité de cette grossesse tient dans l’utérus de la jeune maman, déjà mère de deux enfants, qui est un utérus didelphe. Cela se traduit par un utérus en forme de cœur avec deux cavités distinctes ou partiellement séparées. Cette formation héréditaire touche entre 0,1% et 0,6% des femmes. Lors d’une grossesse “normale”, les canaux de Müller se résorbent, entre la 10e et la 17e semaine, pour former un utérus unique qui constitue les trompes utérines. Dans le cas d’un utérus didelphe, les canaux restent séparés. “Lorsque j'ai accouché de mon deuxième bébé, on m'a signalé que j'avais un utérus didelphe qui n'était pas entièrement formé, raconte Kelly Fairhurst. J'ai donc été vraiment surprise lorsqu'on m'a finalement annoncé que je n'avais pas un, mais deux utérus.”

Les parents s’inquiètent pour la santé de leurs futurs enfants mais, après 19 semaines de grossesse, les futurs bébés semblent très bien se porter. Le risque de fausse couche ou de naissance prématurée augmente de fait lorsqu’une femme présente cette particularité, comme Kelly Fairhurst l’a expérimenté lors de ses deux précédentes grossesses où ses enfants, âgés aujourd’hui de 4 et 3 ans, sont nés avec respectivement huit et six semaines d’avance.

Dire aux femmes qui ont un utérus didelphe qu’elles ne sont pas seules

Les autres questions qui se posent sont de savoir si la femme subira un ou deux accouchements à deux dates différentes et si les paires de jumeaux seront identiques ou pas. Un cas similaire s’est déjà produit au Bangladesh où une femme, présentant un utérus didelphe, a donné naissance à trois bébés en l’espace d’un mois, le premier étant arrivé en février et les jumeaux ne sont arrivés que 26 jours plus tard. Concernant les jumeaux, tout reste possible, il est pour l’heure impossible de savoir s’ils seront tous identiques. “Les ovules et le sperme peuvent se scinder en deux à un stade très précoce du développement, donc ça dépend de quel ovule s'est attaché à quel utérus”, décrit Asma Khalil, une experte en obstétrique à l'hôpital Saint-George de Londres, sur le site du journal The Guardian.

Kelly Fairhurst a décidé de partager son expérience afin de signaler aux femmes qui ont un utérus didelphe qu’elles ne sont pas seules. “Je voulais pouvoir parler à des personnes qui ont vécu la même situation que moi pour connaître l'issue de la grossesse, explique-t-elle. Certaines personnes, comme moi, ignorent complètement qu'elles ont un utérus didelphe. Il est courant d'avoir des fausses couches avec un didelphe, alors peut-être qu'il y a des femmes ignorant que cela peut être la raison.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité