Publicité

QUESTION D'ACTU

Inattendu

Grossesse : le Viagra pour éviter aux femmes la césarienne d'urgence ?

Afin de réduire le risque de césarienne d'urgence lors de l'accouchement, des chercheurs australiens ont donné du Viagra a des femmes enceintes. Les premiers résultats sont plutôt encourageants. 

Grossesse : le Viagra pour éviter aux femmes la césarienne d'urgence ? Amenic181/iStock

  • Publié le 08.02.2020 à 13h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Ces quinze dernières années, le nombre de naissance par césarienne dans le monde a doublé, passant de 16 millions (12%) en 2000 à 29,7 millions (21%) en 2015. Parmi les césariennes réalisées, environ les 2/3 sont effectuées avant même que le travail ne commence et 1/3 sont décidées en cours d’accouchement, quand les choses ne se passent pas comme prévues. Ce phénomène malheureux pourrait être évité grâce au… Viagra. En effet, selon une étude parue le 21 janvier dans l'American Journal of Obstetrics and Gynecology, les femmes qui prennent ce médicament utilisé par les hommes souffrant de dysfonctionnement érectile ont deux fois moins de risque de devoir subir une césarienne d’urgence.

Pour en arriver à cette conclusion, des chercheurs ont donné du citrate de sildénafil, médicament vendu sous la marque Viagra, à 150 femmes enceintes et des pilules placebo à 150 femmes en début de travail, au Mater Mothers' Hospital de Brisbane (Australie), entre septembre 2015 et janvier 2019. Les participantes étaient âgées de 18 à 50 ans, vivaient une grossesse saine et prévoyaient un accouchement vaginal. Les scientifiques leur ont administré des doses toutes les heures, allant de 50 milligrammes à 150 milligrammes.

Résultat : le Viagra a réduit de 51% le risque de césarienne en urgence et de 43% celui d'anomalie du rythme cardiaque fœtal, signe de souffrance fœtale. Cela pourrait s’expliquer car le médicament pourrait augmenter le flux sanguin vers le placenta tout comme il le fait pour le pénis des hommes.   

Un essai plus important aura bientôt lieu

Toutefois, les chercheurs ont détecté des produits ou des sous-produits de dégradation du citrate de sildénafil dans le sang de cordon, ce qui pourrait nuire à la santé de l’enfant. Qui plus est, il n’est pas prouvé pour l'instant que le Viagra prévienne de problèmes de santé pouvant avoir des répercussions sur le fœtus comme la rupture de l’utérus, le prolapsus du cordon ou le décollement placentaire. D’autres essais sont également nécessaires peut déterminer s’il y a un risque d'augmenter décès ou invalidité du bébé après l’accouchement.

“Malgré ses résultats prometteurs, cet essai de phase II n'a pas permis d'évaluer les 458 effets du citrate de sildénafil sur les résultats maternels et néonatals. Il est donc urgent de procéder à des essais de phase III, approuvés par les principales parties prenantes, qui soient beaucoup plus nombreux que les 459 prévus”, écrivent les auteurs de l’étude. Ces derniers prévoient donc un essai plus important où ils suivront plus de 3 000 femmes dans 16 hôpitaux australiens.

Trop de césariennes en France, selon la Haute Autorité de santé

Une césarienne en urgence peut être décidée pour de nombreuses raisons. Cela peut aller de l’inefficacité du travail à l’urgence réelle et vitale. En France, environ 100 000 femmes accouchent par césarienne chaque année et la Haute Autorité de santé aimerait voir ce chiffre diminuer. Selon elle, sept opérations sur dix pourraient être évitées. Or, ces dernières ne sont pas sans risque. D’après une étude parue il y a quelques mois dans le Journal de l’Association médicale canadienne, ce type d’accouchement augmente le risque de complications graves, surtout quand la maman a 35 ans ou plus. 

S’il s’agit principalement d’hémorragies post-accouchement, la césarienne peut également augmenter le risque d’infertilité, de placenta anormal ou de ruptures utérines. A long terme, il peut également y avoir des conséquences pour le nouveau-né, cette technique modifiant les expositions bactériennes, hormonales, physiques et médicales. Ainsi, l’enfant pourra avoir un développement immunitaire altéré et souffrir d’asthme ou d’allergies.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité