• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Dépistage précoce

Alzheimer : un test oculaire pour détecter la maladie avant l'apparition des symptômes

Bientôt, la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies neurodégénératives liées à l'âge pourraient être diagnostiquées à l’aide d’un simple test oculaire chez les patients qui n’ont pas encore développé de symptômes cliniques.

Alzheimer : un test oculaire pour détecter la maladie avant l'apparition des symptômes mingazitdinov/iStock


  • Publié le 13.02.2022 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La maladie d'Alzheimer entraîne de manière progressive et irréversible un dysfonctionnement, puis la mort des cellules nerveuses du cerveau.
  • Elle est la plus fréquente des maladies neurodégénératives. Chaque année, 225 000 nouveaux cas sont recensés.

Touchant aujourd’hui près de 900 000 personnes en France, la maladie d’Alzheimer est le plus souvent diagnostiquée lorsqu’apparaissent les premiers symptômes cliniques. Les personnes touchées commencent alors à avoir des oublis ou à agir de façon anormale.

Affectant les fonctions cérébrales, en particulier la mémoire, l’attention et le langage, la maladie d’Alzheimer est due à une accumulation anormale au niveau des neurones de la protéine bêta-amyloïde, ce qui entraîne de manière progressive et irrémédiable des lésions cérébrales. Ce phénomène peut durer jusqu’à une vingtaine d’années avant l’apparition des premiers signes de confusion et d’oubli.

D’où l’importance de détecter la maladie de manière précoce. Mais ces tests nécessitent le plus souvent des techniques d’imagerie cérébrale coûteuses. Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’université d’Otago (Nouvelle-Zélande) pourrait mettre sur la piste d’un nouveau système de dépistage précoce d’Alzheimer.

Dans JAMA Ophthalmology, ses auteurs expliquent avoir réussi à détecter des biomarqueurs de la maladie dans la rétine. "Dans un avenir proche, on espère que l'intelligence artificielle sera capable de prendre une image de la rétine d'une personne et de déterminer si cette personne est à risque d'Alzheimer bien avant qu'elle ne commence à présenter des symptômes, et quand il y a une possibilité de traitement pour atténuer les symptômes", explique le Dr Ashleigh Barrett-Young, responsable de l'étude.

Un amincissement de la rétine lié au déclin cognitif

L’étude se base sur l’analyse des données de 865 participants dont la couche des fibres nerveuses rétiniennes (RNFL) et la couche des cellules ganglionnaires (GCL) ont été étudiées alors qu’ils avaient 45 ans.

Les résultats montrent qu'une RNFL et une GCL plus épaisses à l'âge moyen étaient associées à de meilleures performances cognitives dans l'enfance et à l'âge adulte. Une RNFL plus mince était quant à elle liée à un déclin plus important de la vitesse de traitement, c’est-à-dire la vitesse à laquelle une personne peut comprendre et réagir aux informations qu'elle reçoit entre l'enfance et l'âge adulte.

"Ces résultats suggèrent que la couche des fibres nerveuses rétiniennes pourrait être un indicateur de la santé globale du cerveau, ce qui met en évidence le potentiel des scanners optiques pour faciliter le diagnostic du déclin cognitif", souligne le Dr Barrett-Young.

"Étant donné que nous n'avons pas été en mesure de traiter la maladie d'Alzheimer à un stade avancé et que la prévalence mondiale de la maladie augmente, il est vraiment important de pouvoir identifier les personnes au stade préclinique, lorsque nous avons encore la possibilité d'intervenir", ajoute-t-elle.

D'autres recherches sont désormais nécessaires pour déterminer si l'amincissement de la rétine permet de prévoir la maladie d'Alzheimer ou simplement le déclin cognitif normal de la vieillesse. Toutefois, ces résultats sont encourageants. Selon la chercheuse, ils pourraient aboutir à l’utilisation de l’intelligence artificielle "pour prendre une tomographie par cohérence optique typique, effectuée chez un optométriste, et la combiner avec d'autres données de santé pour déterminer votre risque probable de développer la maladie d'Alzheimer".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES