• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Reproduction

Emoji «enceint» : un homme transgenre peut-il porter la vie ?

Dans la prochaine version d’iOS, système d'exploitation développé par Apple, de nouveaux émojis vont être ajoutés, dont un représentant un homme enceint. Cette émoticône a été largement décriée depuis plusieurs jours. Pourtant, il s’agit d’une réalité. Aujourd’hui, des hommes transgenres peuvent donner naissance à des enfants, selon le Dr Lucas Freton, chirurgien urologue, qui a récemment réalisé la première vaginoplastie du CHU de Rennes. 

Emoji \ Urupong/iStock


  • Publié le 10.02.2022 à 10h50
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Dans l’Hexagone, Ali, un homme transgenre de 40 ans, assigné fille à la naissance, est le premier français reconnu homme à l’état civil à être tombé enceint.
  • Ce 9 février, une femme transgenre de 52 ans, née homme, est officiellement reconnue mère pour la première fois en France.

- Pourquoi docteur : Le 6 janvier dernier, vous avez réalisé avec votre équipe la toute première vaginoplastie du centre hospitalier universitaire de Rennes. Vous avez permis à un homme, qui se sent femme, d’avoir un corps en adéquation avec son identité de genre. En quoi consiste cette opération ?

Lucas Freton : La vaginoplastie est faite pour les femmes transgenres (homme vers femme). Ces dernières sont des personnes dont l’identité de genre est féminine, alors que le genre qui lui a été assigné à la naissance sur la base de l’apparence de son sexe est masculin. Elles ont recours à cette chirurgie d’affirmation de genre après plusieurs années de transition afin d’améliorer leur bien-être et leur qualité de vie.

Une vaginoplastie, plus précisément une vulvoginoplastie, sert à construire un vagin et une vulve, à une femme née dans un corps d'homme, avec les organes génitaux existants. En clair, cette intervention chirurgicale rentre dans le cadre d’une transformation ou d’une reconstruction de l’appareil génital masculin.

De nos jours, il existe peu de chirurgiens formés à cette opération. En général, les patients qui viennent consulter ont été orientés par leurs médecins traitants ou des spécialistes, comme un endocrinologue par exemple. Durant les rendez-vous médicaux, on discute avec les personnes des modalités, des risques, des complications et du mode opératoire. Avant d’opérer mon patient début janvier, je l’ai suivi pendant un an.

- La femme transgenre que vous avez opérée peut-elle porter des enfants ?

Ce n’est pas possible car la patiente opérée possède désormais un vagin et une vulve mais elle n’a pas d’utérus, à savoir la partie de l'appareil reproducteur féminin dans lequel le bébé se développe. 

- Un homme transgenre peut-il tomber enceint ?

Oui, c’est possible. C’est le cas de Thomas Beatie, un Américain qui est le premier homme enceint. Pour rappel, un homme transgenre est une personne qui a été assignée femme à la naissance mais qui a une identité de genre masculine. Cet Américain a pu porter des enfants car il avait gardé ses organes reproducteurs féminins, qui fonctionnaient bien. Afin qu’il puisse tomber enceint, il a dû arrêter son traitement hormonal, plus précisément de testostérone, pour que ses ovaires puissent se remettre à fonctionner correctement.

Pour moi, cet exemple est la source de cet émoji, qui est critiqué par des personnes conservatrices. Il a été créé pour ces hommes transgenres mais il peut également permettre de changer les mentalités et être utilisé pour que les hommes soient plus impliqués dans la grossesse de leur partenaire.

Il faut savoir qu’en France, avant, il était compliqué pour les personnes transgenres de changer leur sexe sur leurs actes d’état civil. Pour le faire, elles étaient obligées de subir une chirurgie définitive ou une stérilisation. Désormais, il n’est plus nécessaire de suivre un traitement médical ou d’avoir été opéré pour changer son sexe sur les actes d’état civil, car la Cour européenne des droits de l'Homme a demandé à la France de ne plus procéder ainsi.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES