• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Pandémie

Covid-19 chez les plus de 65 ans : un risque majeur d’AVC 3 jours après l’infection

Dans une étude présentée lors de l’International Stroke Conference de l'American Stroke Association, des chercheurs soulignent l’augmentation du risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) chez les seniors dans les jours qui suivent leur infection à la Covid-19.

Covid-19 chez les plus de 65 ans : un risque majeur d’AVC 3 jours après l’infection Naeblys/iStock


  • Publié le 09.02.2022 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'accident vasculaire cérébral entraîne une perturbation subite de la circulation sanguine au niveau du cerveau, ce qui prive ce dernier d'oxygène. 
  • Dans 80% des cas, l’accident vasculaire cérébral (AVC) est le résultat de l’obstruction d’un vaisseau sanguin par un caillot. On parle alors d'AVC ischémique.

Chaque année, près de 150 000 personnes sont victimes d'un accident vasculaire cérébral (AVC) en France, plus de 110 000 sont hospitalisées et 30 000 en décèdent. Cette "attaque cérébrale", qui correspond à l’obstruction ou à la rupture d’une artère dans le cerveau, représente la première cause nationale de handicap acquis de l'adulte : plus de 500 000 Français vivent avec des séquelles.

Si les problèmes cardiaques, l’hypertension artérielle, le diabète, le cholestérol et le mode de vie (tabagisme, surconsommation d’alcool, surcharge pondérale, sédentarité…) ont depuis longtemps été identifiés comme des facteurs de risque de l’AVC, une infection à la Covid-19 augmenterait aussi le risque, en particulier chez les seniors.

C’est en tout cas la conclusion d’une étude préliminaire présentée à l'International Stroke Conference 2022 de l'American Stroke Association, qui se déroule du 8 au 11 février. Selon ses auteurs, le risque d’AVC chez les plus de 65 ans diagnostiqués avec la Covid-19 était le plus élevé dans les trois premiers jours suivant le diagnostic

"L'accident vasculaire cérébral suivant le diagnostic de Covid-19 est une complication possible de la maladie dont les patients et les cliniciens doivent être conscients, a souligné Quanhe Yang, Ph.D., auteur principal de l'étude. La vaccination et les autres mesures préventives contre la Covid-19 sont importantes pour réduire le risque d'infection et de complications, notamment d'accident vasculaire cérébral."

Un risque d’AVC plus élevé chez les 65-74 ans

L’étude portait sur les dossiers médicaux de 37 379 patients âgés de 65 ans et plus ayant reçu un diagnostic de Covid-19 entre avril 2020 et février 2021 et ayant été hospitalisés pour un accident vasculaire cérébral ischémique, c’est-à-dire un accident vasculaire cérébral transitoire, dû à l'obstruction d'un vaisseau sanguin, entre janvier 2019 et février 2021. Les participants étaient, en moyenne, âgés de 80 ans au moment du diagnostic de Covid-19, et 57 % étaient des femmes.

Les résultats montrent que le risque le plus élevé d'AVC se produit au cours des trois premiers jours après le diagnostic de Covid-19. Ce risque est même dix fois plus élevé pendant ces trois jours que pendant la période de contrôle.

Puis le risque d’AVC diminue rapidement, tout en restant plus élevé que pendant la période de contrôle. Plus précisément, entre les jours 4 et 7, le risque d'AVC était supérieur de 60 %, et entre les jours 8 et 14, il était supérieur de 44 % par rapport à la période de contrôle. Le risque d'AVC le plus faible a été observé après 15-28 jours, lorsque le risque d'AVC était supérieur de 9 % à celui de la période de contrôle.

Par ailleurs, les patients plus jeunes, âgés de 65 à 74 ans, présentait un risque d'AVC plus élevé après un diagnostic de Covid-19 que ceux âgés de 85 ans et plus, et parmi les personnes sans antécédents d'AVC.

"Ces résultats peuvent éclairer le diagnostic, le traitement et la prise en charge de l'AVC chez les patients atteints de Covid-19", a déclaré le Pr Yang. Ce dernier précise cependant que d'autres études sont nécessaires pour clarifier le risque d'AVC lié à l'âge associé à la Covid-19.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES