• CONTACT

QUESTION D'ACTU

Accident vasculaire cérébral

Journée mondiale de l’AVC : quels sont les symptômes ?

En cette journée mondiale de l'AVC (accident vasculaire cérébral), rappelons les symptômes qui doivent conduire à appeler les secours le plus rapidement possible.

Journée mondiale de l’AVC : quels sont les symptômes ? fizkes / istock.


  • Publié le 29.10.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Chaque année, 150 000 personnes sont victimes d'un AVC, plus de 110 000 sont hospitalisées et 30 000 en décèdent.
  • Cette pathologie représente la première cause nationale de handicap acquis de l'adulte : plus de 500 000 Français vivent avec des séquelles.

Pour limiter au maximum ses conséquences sur la santé, un AVC doit être pris en charge le plus rapidement possible : il est donc très important d’en connaître les symptômes. "Ceux-ci sont extrêmement divers car ils dépendent de la localisation exacte de la lésion, chaque partie du cerveau étant spécialisée dans des tâches particulières (mouvement, sensibilité, vision, langage…)", explique l’Inserm.

Mal de tête, paralysie, perte de la vision...

Cependant, certaines de ces manifestations très fréquentes doivent conduire à appeler les secours (au 15 ou au 112) :
- une faiblesse musculaire, une paralysie d’un ou plusieurs membres ou du visage, le plus souvent d’un seul côté du corps (hémiplégie),
- une perte de sensibilité ou un engourdissement d’un ou plusieurs membres ou du visage,
- une perte de la vision d’un œil (cécité unilatérale) ou de la moitié du champ visuel pour chaque œil (hémianopsie), ou encore une vue double (diplopie),
- des difficultés à parler, soit en raison d’une difficulté à articuler (dysarthrie) et/ou à trouver ses mots, soit en raison de l’utilisation de mots inintelligibles et/ou de difficultés à comprendre ce que l’on entend (aphasie),
- des troubles de l’équilibre ou de la coordination des membres,
- des troubles de la vigilance pouvant aller jusqu’au coma,
- un mal de tête brutal, intense et inhabituel.

Des séquelles fréquentes

Un accident vasculaire cérébral, également appelé "attaque cérébrale", est une perte soudaine de la fonction d’une partie du cerveau. L’AVC est provoqué soit par un arrêt brutal de la circulation sanguine à l'intérieur d’une artère du cerveau, soit par la rupture d’une artère avec saignement dans le crâne.

Ses conséquences sur la santé sont variables et peuvent être très graves. "Les séquelles les plus fréquentes et invalidantes sont l’hémiplégie et l’aphasie (troubles du langage oral et écrit, affectant l’expression et la compréhension)", détaille l’Inserm. "Et même chez les patients qui en apparence n’ont pas de séquelle, il persiste un handicap souvent qualifié d’invisible : fatigue, trouble de la concentration, anxiété, irritabilité", concluent les experts.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES