• CONTACT

QUESTION D'ACTU

L’interview du week-end

Boom de la myopie chez les enfants : comment freiner son apparition ?

De plus en plus d’enfants deviennent myopes. Et selon les projections actuelles, la moitié de la population mondiale sera atteinte de cette maladie oculaire d’ici 30 ans. Le chef de service d’ophtalmologie du CHU de Poitiers, Nicolas Leveziel, nous explique comment réduire l’apparition et la progression de la myopie chez les jeunes.

Boom de la myopie chez les enfants : comment freiner son apparition ? Motortion/iStock


  • Publié le 30.01.2022 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


- Pourquoi docteur : D’après une récente étude réalisée en Chine, le nombre d’enfants touchés par la myopie à 6 ans a triplé après le premier confinement en 2020. Avez-vous également constaté une hausse des cas ces derniers mois ?

Nicolas Leveziel : On sait que la myopie gagne du terrain chez les enfants. Mais, après les périodes de confinement, une augmentation des cas de myopie chez les enfants similaire à celle constatée en Chine n’a pas été observée de façon évidente en France. La raison est simple : un suivi ophtalmologique est difficile à mettre en place dans les écoles, ce qui n’est pas le cas en Asie. Des démarches pour instaurer un suivi dans les établissements scolaires, afin de pouvoir avoir des données sur la prévalence de la myopie chez les jeunes, sont actuellement en cours avec un médecin référent du rectorat. Dans l’Hexagone, on compte environ 20 % de myopes chez les enfants âgés de 12 ans.

- Quels sont les effets de la myopie ?

Ce trouble est une erreur de réfraction. La myopie se caractérise par une vision mauvaise et floue de loin alors que la vision de près est préservée. L’œil d’un enfant myope est plus long que la normale et l’image ne se forme plus sur la rétine mais en avant de la rétine, d’où la nécessité de port de verres correcteurs pour focaliser l’image sur la rétine.

- Comment survient la myopie ?

À ce jour, deux causes de la myopie sont connues. La première est l’hérédité. Un enfant a deux à trois fois plus de risque d’être myope si ses parents le sont. Des facteurs environnementaux peuvent également favoriser la survenue de ce trouble de la vision. Le travail de près sur les écrans et la diminution des activités en extérieur contribuent au développement de cette affection oculaire.

- Comment les parents peuvent détecter une myopie chez leur enfant ?

Quelques signes peuvent alerter les parents. Si leur enfant plisse les yeux pour regarder au loin, cela peut indiquer qu’il souffre de myopie. Les parents ont la possibilité de tester de manière simple et efficace la vue de leur enfant. Ils peuvent leur demander de lire une enseigne située au loin ou de décrire un oiseau sur la branche d’un arbre localisée à une certaine distance par exemple.

- Quand faut-il consulter ?

Lorsqu’un enfant se plaint de ne pas voir le tableau, de voir flou ou lorsqu'il rapproche son visage de ses livres et ses cahiers, ses parents doivent l’emmener chez un ophtalmologiste afin que le praticien mesure la réfraction de ses yeux. Pour les enfants, il est conseillé de pratiquer un dépistage chez ce spécialiste avant l’entrée au CP.

- Quelles méthodes permettent de freiner l’évolution de la myopie chez les enfants ?

Il existe des moyens de freiner la myopie et il ne faut pas s’en priver ! Plus tôt ils sont mis en œuvre, plus l’évolution du trouble oculaire sera ralentie. Parmi les méthodes optiques, on retrouve les verres frénateurs. Ces lunettes, qui sont prescrites par l’ophtalmologiste et vendues chez l’opticien, peuvent être portées par les enfants myopes. Elles réduisent de 60 % la progression de la pathologie et diminuent les risques d’infection.

L’orthokératologie est une autre option. Il s’agit du port de lentilles rigides la nuit. Ce traitement, qui déforme la cornée, est recommandé à partir de 7 ou 8 ans, dès lors que les enfants sont en mesure de respecter les règles d’hygiène, telles que le lavage des mains. L’orthokératologie est contre-indiquée en cas de syndrome sec, d’intolérance aux lentilles, d’herpès oculaire ou d’abcès de cornée. Le port nocturne de ces lentilles permet de ne pas porter de lunettes dans la journée.

Il existe également des lentilles souples à porter durant la journée qui freinent l'évolution de la myopie. Mais tout comme l’orthokératologie, cette technique n’est pas préconisée pour les jeunes enfants qui ne sont pas encore capables d’appliquer les mesures d’hygiène.

Autre possibilité : réduire la progression de la myopie grâce à l’atropine diluée, dont il faut utiliser une goutte tous les soirs dans chaque œil. Les enfants peuvent avoir recours à cette méthode à partir de 6 ou 7 ans et ce pendant un an avant de faire un bilan. Les parents doivent se procurer la prescription de leur ophtalmologiste traitant à l’hôpital.

- Comment éviter que son enfant devienne myope ?

Pour prévenir la myopie chez l’enfant, il est conseillé aux enfants de faire, tous les jours, des activités à l’extérieur à la lumière du jour pendant deux heures minimum. Et on recommande aux parents de veiller à réduire le temps d'exposition aux écrans et à les éloigner à plus de 35 cm des yeux de leurs enfants.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES