• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Alcool

Remèdes contre la gueule de bois : que sait-on de leur efficacité ?

Après une soirée arrosée, comment faire pour aller mieux le lendemain ? 23 remèdes contre la gueule de bois ont été testés par des scientifiques. Résultats : ils ne sont pas réellement efficaces.

Remèdes contre la gueule de bois : que sait-on de leur efficacité ? ASIFE/istock

  • Publié le 02.01.2022 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En France, plus de 41.000 décès sont attribuables à l’alcool chaque année .
  • L’idéal est de ne pas consommer plus de 2 verres d’alcool par jour, de ne pas boire d’alcool au moins 2 jours par semaine et ne pas dépasser plus de 10 verres par semaine.

31% des Français dépassent les seuils de consommation d’alcool définis par Santé publique France, selon un sondage réalisé par BVA pour la Ligue contre le cancer et publié par le Journal du Dimanche. Les quantités recommandées par l'autorité sanitaire sont de deux verres par jour, pas tous les jours, et au maximum dix verres par semaine. Les personnes qui dépassent ces seuils s’exposent à divers problèmes de santé car la consommation d’alcool serait responsable de plus de 200 maladies et autres atteintes selon l’Inserm. Certaines sont directement attribuables à l’alcool comme la cirrhose alcoolique mais pour d'autres pathologies, telles que les cancers ou l'hypertension artérielle, la consommation d'alcool est un facteur de risque. 

Les remèdes contre la gueule de bois souvent inefficaces

Réveillon du nouvel an, Noël, anniversaire… Certaines occasions sont propices aux abus d’alcool. Mais lorsqu’on en consomme trop, il n’est pas rare de se réveiller le lendemain avec des sensations désagréables, tels que des maux de têtes, des nausées ou la langue râpeuse. Autrement dit, avec la gueule de bois ! Pour la combattre, certains optent pour des remèdes de grand-mère, d’autres pour des produits probiotiques ou encore des médicaments. Parmi toutes ces solutions, des chercheurs ont voulu analyser lesquelles sont réellement efficaces. Ils en ont choisi 23 et les ont testé en laboratoire. Résultats : seules 7 d’entre elles pourraient fonctionner. D’après les auteurs de cette étude publiée dans la revue Addiction, leurs vertus seraient approximatives, car il n’existe aucune preuve scientifique prouvant leur efficacité.

L’extrait de clou de girofle diminuerait les symptômes de la gueule de bois

Parmi les remèdes étudiés, les scientifiques ont estimé que les plus efficaces étaient l’extrait de clou de girofle, l’acide tolfénamique, un anti-inflammatoire, et le pyritinol, une substance qui rassemble deux molécules de la vitamine B6. Dans le détail, le journal britannique The Guardian a noté que "les participants qui prenaient un comprimé d’extrait de clou de girofle pendant qu’ils buvaient avaient, en moyenne, un score de symptômes de gueule de bois de 19 %, contre 43 % pour ceux qui prenaient un comprimé placebo." En revanche, les auteurs ont estimé qu’il n’existait pas de preuves scientifiques que l’aspirine ou le paracétamol améliorait l’état des personnes en gueule de bois car aucune étude n’a jusqu’à présent été menée pour étudier leurs effets. 

Pour parvenir à leurs conclusions, les auteurs ont analysé 21 études déjà réalisées qui étudiaient différents remèdes contre la gueule de bois. Parmi elles, aucune n'analysait les effets de l’aspirine ou du paracétamol. Tous ces travaux incluaient peu de participants : moins de 400 en tout. Les recherches sur l’extrait de clou de girofle, par exemple, ne comptait que 16 participants, ce qui limite donc la portée des conclusions. Les auteurs ont noté qu’il existait "des degrés importants d'imprécision dans les mesures des résultats de l'effet du traitement" dans les études qu’ils ont analysées. 

Le meilleur conseil reste de limiter sa consommation d’alcool

Les auteurs ont indiqué que des recherches supplémentaires devraient être menées pour estimer les effets réels de ces produits contre la gueule de bois. Le professeur David Nutt, de l'Imperial College de Londres, qui n’a pas participé à cette étude, a expliqué au Guardian que le seul moyen d'éviter la gueule de bois était de boire moins ou de consommer des boissons sans alcool. "La gueule de bois est probablement le problème de santé qui fait l’objet du moins de recherches, estime-t-il. Elle coûte pourtant plus de 10 milliards de livres [11,9 millions d’euros] par an à l’économie britannique." 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES