• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé bucco-dentaire

Santé mentale et problèmes cardiaques : les conséquences inattendues des maladies des gencives

Selon une récente étude anglaise, les patients ayant souffert de maladies des gencives auraient plus de risque de développer des troubles mentaux et cardiaques.

Santé mentale et problèmes cardiaques : les conséquences inattendues des maladies des gencives Prostock-Studio/iStock

  • Publié le 20.12.2021 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 3,5 milliards de personnes sont touchées par des affections bucco-dentaires.
  • Pour prévenir l’apparition de maladies parodontales, une bonne hygiène bucco-dentaire et un mode de vie sain sont essentiels car ils limitent le développement de la plaque dentaire et la survenue du tartre.

Durant notre enfance, nos parents nous répétaient souvent qu’il était important de prendre soin de nos dents tous les jours. La raison est simple : une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut avoir des répercussions sur la santé. Dans une récente étude, des chercheurs de l’université de Birmingham, en Angleterre, ont établi un lien entre le risque de développer des troubles mentaux et cardiaques et les maladies de gencives causées par une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Les résultats de leurs recherches ont été publiés ce 20 décembre dans la revue médicale British Medical Journal Open.

Les scientifiques ont décidé de mener ces travaux après avoir fait un constat. "Lorsque la mauvaise santé bucco-dentaire progresse, elle peut entraîner une réduction substantielle de la qualité de vie.  Cependant, jusqu'à présent, on ne savait pas grand-chose sur l'association entre une mauvaise santé bucco-dentaire et de nombreuses maladies chroniques, notamment la santé mentale", a déclaré le Dr Joht Singh Chandan, chercheur de l’université de Birmingham et co-auteur de l’étude.

 Pour les besoins de leurs recherches, les scientifiques ont analysé les dossiers médicaux de 64.379 personnes atteints de maladies parodontales. Les patients avaient en moyenne 44 ans et 30 % étaient des fumeurs. Parmi eux, 60.995 avaient une gingivite et 3.384 une parodontite. Les dossiers de ces patients ont été comparés à ceux de 251.161 personnes qui n'avaient pas souffert de maladies des gencives.

Un lien entre les maladies des gencives et le risque de troubles mentaux et cardiaques

Les chercheurs ont déterminé combien de patients atteints ou non de maladies parodontales ont développé des affections cardiovasculaires (insuffisance cardiaque, accident vasculaire cérébral), des pathologies cardiométaboliques (hypertension artérielle, diabète de type 2), des maladies auto-immunes (diabète de type 1, psoriasis) et des troubles mentaux (dépression, anxiété).

Les auteurs de l’étude ont découvert que les maladies parodontales augmentaient les risques de développer ces différentes pathologies. Les résultats ont révélé que, chez les patients ayant des antécédents de maladies parodontales, le risque accru de développer un trouble mental était de 37 %. Le risque de contracter une pathologie auto-immune augmentait de 33 % après avoir souffert d’une maladie des gencives. D’après les travaux, les personnes atteintes de gingivite et parodontite auraient également 18 % de risque en plus de développer une maladie cardiovasculaire.

"Notre étude est la plus complète de ce type et les résultats ont apporté des preuves qui, auparavant, manquaient de force ou présentaient des lacunes - en particulier l'association entre la mauvaise santé bucco-dentaire et la santé mentale", a conclu le Dr Dawit Zemedikun, scientifique de l’université de Birmingham et co-auteur des travaux.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES