• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Anti-déprime

Santé mentale : comment les chiens ont été un soutien pendant la pandémie ?

Selon une récente étude, les propriétaires de chiens étaient moins déprimés ou anxieux durant l’épidémie de Covid-19, notamment pendant les confinements, grâce à leur animal de compagnie.

Santé mentale : comment les chiens ont été un soutien pendant la pandémie ? nortonrsx/iStock

  • Publié le 18.12.2021 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le fait d'avoir un animal de compagnie a amélioré la santé mentale de leurs maîtres durant les confinements
  • Selon la SPA, 38 000 animaux ont été adoptés en France en 2020

38 000. C’est le nombre d’animaux qui ont été adoptés en 2020, selon l’association Société protectrice des animaux (SPA). Durant le premier confinement, de nombreux Français ont adopté un chien ou un chat pour avoir de la compagnie, avoir un motif pour sortir (!), mais également pour bénéficier des bienfaits qu’ils ont sur les êtres humains. Ces animaux permettent de réduire le stress, maintenir du lien social et de nous apaiser. Selon une étude publiée dans la revue PLOS One le 15 décembre, les chiens ont amélioré la santé mentale de leurs propriétaires pendant l’épidémie de Covid-19, notamment durant les confinements.

Pour parvenir à cette conclusion, des chercheurs américains ont mené leurs recherches auprès de 1.535 personnes aux États-Unis, dont la moitié avait un chien. Les participants ont répondu à un questionnaire en ligne. Ce dernier comprenait des interrogations sur le sentiment de bonheur, l’anxiété, la dépression, l’engagement et l’attitude avec un animal de compagnie.

Les bienfaits d’un chien sur la santé mentale

Les propriétaires de chiens ont déclaré avoir eu un soutien moral et social nettement plus important que les personnes qui ne possédait pas de chien durant la pandémie. "Les taux de dépression étaient également plus faibles, par rapport aux participants n’ayant pas de chiens", peut-on lire dans les résultats de l’étude. En revanche, les taux d'anxiété et de bonheur étaient similaires pour les deux groupes.

Les propriétaires de chiens avaient une attitude plus positive à l'égard des animaux de compagnie. "Promener son chien pendant le confinement aurait atténuer les facteurs de stress", a déclaré l'équipe du Dr François Martin, auteur des travaux.

"Nos résultats suggèrent que la possession d'un chien a pu donner aux personnes un sentiment de soutien moral et social plus fort, ce qui a pu contribuer à atténuer certains des impacts psychologiques causés par la pandémie", ont conclu les chercheurs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES