• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondages

Macron envisage la vaccination obligatoire contre la Covid-19 : ce qu'en pensent les Français

Alors que le chef de l'Etat n’exclut pas d’avoir un jour recours à la vaccination obligatoire contre la Covid-19, deux sondages donnent une idée sur ce qu'en pensent les Français. 

Macron envisage la vaccination obligatoire contre la Covid-19 : ce qu'en pensent les Français SPmemory / istock.

  • Publié le 16.12.2021 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Depuis le début de la campagne de rappel, 16 678 837 personnes ont reçu une troisième dose.
  • En outre, depuis le début de la campagne de vaccination anti-Covid en France, 52 386 149 personnes ont reçu au moins une injection (soit 77,7% de la population totale) et 51 319 684 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 76,1 % de la population totale).

"C’est un peu ce que l’on fait chaque année avec la grippe". Dans un entretien préenregistré diffusé mercredi 15 décembre par les chaînes télévisées TF1 et LCI, le Président Emmanuel Macron n’a pas exclu d’avoir un jour recours à la vaccination obligatoire contre la Covid-19, tout donnant pour le moment la priorité à la troisième dose. L’hypothèse de la vaccination "existe, bien sûr ! Vous savez, nous y sommes quasiment, quand vous avez plus de 90 % de ceux et celles qui doivent se faire vacciner", a-t-il expliqué aux journalistes.

Concernant les enfants, le chef de l’Etat s’est aussi dit favorable à leur vaccination : "je crois qu’entre 5 et 11 ans, […] on a donné toute la transparence, les autorités sanitaires ont expliqué que c’était bon, que cela protégerait, on voit que c’est un virus qui tourne beaucoup chez les enfants et donc je pense que c’est souhaitable. Après, c’est le choix des parents".

7 parents sur 10 opposés à la vaccination de leur(s) enfant(s)

Mais que pensent aujourd’hui les Français de cette campagne de vaccination anti-coronavirus ? Selon une étude "Opinion 2022" réalisée par Elabe pour BFMTV et L'Express, en partenariat avec SFR, près de 7 parents sur 10 sont opposés à la vaccination de leur(s) enfant(s), dont la moitié farouchement. Si l’on prend l’ensemble des Français, 51% sont favorables à l'immunisation des plus jeunes. 

Selon ce même sondage, 29% des Français disent qu’ils seraient "gênés" et "prendraient davantage de précautions" s'ils devaient passer Noël ou le Nouvel an avec un proche non vacciné, et 20% déclarent même qu'ils refuseraient le faire. En revanche, 36% des sondés estiment que cela ne leur poserait aucun problème.

7 Français sur 10 adhérent à la mise en place d’un vaccin obligatoire

D’après un autre sondage de l’Ifop pour le Journal du Dimanche, ce sont près de sept Français sur dix (68%) qui adhérent à la mise en place d’un vaccin obligatoire contre la Covid-19 ; 39% d’entre eux s’y disent même "tout à fait" favorables. Si l’opinion publique, dans son ensemble, reste majoritairement en faveur de l’obligation vaccinale, on observe, dans le détail, un écart générationnel entre des jeunes moins disposés (50% des 25-35 ans sont pour) que leurs aînés (83% des 65 ans et plus sont pour) à soutenir une telle mesure.

La question clive également les Français selon leur proximité partisane. Les sympathisants des partis dits "anti-système" ou radicaux s’avèrent plus réticents à l’application d’une telle mesure : 56% des partisans de la France Insoumise y sont favorables, tout comme 55% de ceux du Rassemblement National. A l’inverse, les  proches de la majorité présidentielle soutiennent la mesure à hauteur de 90%. "Cette forte adhésion illustre le fait, qu’au-delà de l’enjeu sanitaire, l’obligation vaccinale revêt également un enjeu éminemment politique à quelques mois du premier tour de l’élection présidentielle", conclut l’Ifop. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES