• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Bonnes bactéries

Grossesse : les probiotiques aident à réduire les nausées et les vomissements

Les probiotiques permettent d'agir sur différentes bactéries associées aux nausées et aux vomissements pendant la grossesse. 

Grossesse : les probiotiques aident à réduire les nausées et les vomissements monkeybusinessimages/istock

  • Publié le 06.12.2021 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les nausées et les vomissements affectent environ 85 % des grossesses.
  • Les probiotiques peuvent être vendus sous formes de compléments alimentaires, mais ils sont aussi présents dans certains aliments comme le yaourt, le kimchi, le kéfir, la choucroute et le tempeh.

La grossesse est parfois accompagnée de quelques désagréments. De nombreuses femmes souffrent de nausées et de vomissements pendant le premier trimestre. Au quotidien, cela peut être difficile à supporter. Une étude, publiée dans la revue spécialisée Nutrients, propose une solution efficace : les probiotiques. Commercialisés sous forme de gélule, ils renferment des micro-bactéries qui agissent sur la flore intestinale et améliorent ainsi notre état de santé. Dans cette recherche, menée par une équipe de l’école de médecine d’UC Davis, aux États-Unis, les probiotiques se sont révélés efficaces dans la réduction des nausées et des vomissements. 

Comment expliquer l’apparition des nausées et des vomissements ? 

Les auteurs de l’étude rappellent que les causes précises de ces "effets secondaires" de la grossesse demeurent inconnues, mais il existe plusieurs hypothèses. Il soulignent que pendant la grossesse, les taux de certaines hormones comme les œstrogènes et la progestérone, augmentent, ce qui provoque des changements physiques, mais aussi métaboliques : le microbiote intestinal peut être déséquilibré. Cette modification du microbiote peut avoir un impact sur les fonctions digestives, qui se traduisent par des nausées, des vomissements et une constipation.

Quels sont les effets des probiotiques ? 

Les scientifiques ont testé une hypothèse : rétablir l’équilibre du microbiote intestinal grâce à des probiotiques peut empêcher les nausées et les vomissements. Leur étude a duré 16 jours, pendant lesquels, 32 participantes ont accepté de prendre des probiotiques. Le protocole était le suivant : il fallait prendre une gélule deux fois par jour pendant six jours, puis plus rien pendant deux jours. Cela a été répété deux fois d’affilée. Les probiotiques consommés contenait principalement des Lactobacillus. Pendant toute la durée de l’étude, les participantes ont répondu à des questionnaires sur leur état de santé. Les chercheurs ont découvert que la prise de la gélule réduisait considérablement les nausées et les vomissements. Les heures de nausées, soit le nombre total d'heures pendant lesquelles les participantes se sont sentis nauséeuses, ont été réduites de 16 %. Le nombre de vomissements a également baissé de 33%. Les participantes ont aussi déclaré se sentir moins fatiguées, avoir davantage d’appétit et moins de constipation. 

Des bactéries liées à l'intensité des vomissements

Avant et pendant l’étude, les participantes ont fourni des échantillons de selles. Les analyses ont montré qu'une faible quantité d’un type de bactéries porteuses d'une enzyme appelée hydrolase des sels biliaires, était associée à davantage de vomissements pendant la grossesse. Comme les probiotiques augmentent la quantité de ces bactéries, cela peut expliquer pourquoi les compléments alimentaires ont réduit les nausées et les vomissements. Des niveaux élevés de microbes, appelés Akkermansia et A. muciniphila, au début de l'étude étaient aussi associés à plus de vomissements. La consommation régulière des probiotiques a baissé la quantité de ces microbes, en même temps que les nausées et vomissements ont diminué, ce qui pourrait expliquer l’origine de ces désagréments. Les chercheurs ont enfin remarqué que  les niveaux de vitamine E augmentaient après la prise de probiotiques, or une forte présence de cette vitamine a été précédemment associé à une quantité plus faible de vomissements. Bien que les résultats soient enthousiasmants, les chercheurs appellent à la prudence : en raison de la petite taille de l'échantillon, d'autres études seront nécessaires pour confirmer les effets de ce probiotique sur les nausées et les vomissements.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES