• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladie rénale chronique

Pesticides : attention, danger pour les reins

L’exposition à des quantités élevés de malathion, une substance utilisée dans les insecticides, serait associée à un risque 25% plus élevé de dysfonctionnement rénal.

Pesticides : attention, danger pour les reins moiseXVII/iStock

  • Publié le 16.10.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les facteurs de risque de cette pathologie comprennent traditionnellement l'âge, l'hypertension et le diabète.
  • Cette étude est la première à fournir des preuves permettant d’établir un lien entre le malathion et le risque de mauvaise santé rénale.
  • Le malathion est un produit autorisé pour une utilisation dans l'agriculture, les zones de loisirs domestiques et publiques afin d'éradiquer des moustiques et des mouches, mais également contre les poux.

De plus en plus d’études mettent en évidence les effets négatifs des pesticides sur la santé. Une récente recherche, réalisée à l'aide des données de 41 487 personnes collectées au travers de l’étude de santé australienne National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES), a montré une association entre l’utilisation de malathion, un insecticide, et un risque accru de maladie rénale chronique. Les résultats ont été présentés le 29 septembre dans l’International Journal of Environmental Research and Public Health.

Un risque accru de 25%

L’exposition à des quantités élevés au mathalion augmenterait de 25% le risque de dysfonctionnement rénal. “Près d'une personne sur 10 dans les pays à fort revenu présente des signes de maladie rénale chronique, qui sont des lésions rénales permanentes et une perte de la fonction rénale, poursuit Nicholas Osborne, l’un des auteurs de l’étude. Le nombre de patients touchés augmente également dans les pays à revenu faible à intermédiaire tels que l'Inde, le Sri Lanka et l’Amérique du sud.”

Les facteurs de risque de cette pathologie comprennent traditionnellement l'âge, l'hypertension et le diabète. “Au départ, on soupçonnait que la maladie était associée au lieu de travail agricole par le biais d'une exposition au stress thermique, à la déshydratation, à la pulvérisation de pesticides, aux métaux lourds et aux produits agrochimiques, avance Nicholas Osborne. Cependant, la contamination de l'environnement, les résidus de pesticides et les médicaments à base de plantes contenant potentiellement des métaux lourds pouvant également contribuer aux maladies rénales chroniques.”

Limiter l’exposition aux pesticides

Les chercheurs assurent que cette étude est la première à fournir des preuves permettant d’établir un lien entre le malathion et le risque de mauvaise santé rénale. “Les résultats suggèrent que nous devrions limiter notre exposition aux pesticides, même à très petites doses, car une exposition chronique peut entraîner des effets négatifs sur la santé, souligne le Dr Osborne. Nous continuerons à rechercher si d'autres pesticides peuvent être impliqués et prévoyons de collecter des données sur les comportements des agriculteurs sri-lankais pour examiner leur niveau d'exposition lors de l'utilisation de pesticides sur le terrain.”

Le malathion est un produit autorisé pour une utilisation dans l'agriculture, les zones de loisirs domestiques et publiques afin d'éradiquer des moustiques et des mouches. Il peut également être trouvé dans certains traitements topiques contre les poux de tête.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES