• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Hygiène

Bien se laver les mains pour se prémunir contre la diarrhée

La Clostridium difficile, ou C. difficile, est une forme de bactérie qui provoque une diarrhée sévère et une inflammation du côlon et qui se retrouve sur la quasi-totalité des surfaces, ce qui souligne la nécessité de se laver régulièrement les mains.

Bien se laver les mains pour se prémunir contre la diarrhée Nattakorn Maneerat/iStock

  • Publié le 09.10.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Initialement, la bactérie était supposée être présente essentiellement dans les hôpitaux.
  • Il s'avère que le C.difficile est présent sur de nombreuses surfaces, et notamment les semelles de chaussures.

Attention, la bactérie à l’origine de la diarrhée est partout. C’est la conclusion d’une étude menée par des chercheurs américains de l’université de Houston, présentée à l’occasion de l’IDWeek, la réunion annuelle organisée par la Société américaine des maladies infectieuses. Baptisée Clostridium difficile, ou C. difficile, cette bactérie est un argument de plus pour justifier de se laver régulièrement les mains.

Pas que dans les hôpitaux

Les infections causées par la C. difficile sont courantes et loin d’être sans conséquences. Elle peut aller jusqu’à provoquer une diarrhée sévère et une inflammation du côlon. Aux États-Unis, elles seraient responsables de près de 15 000 morts chaque année sur près d’un demi-million d’infections. Pendant longtemps, les centres hospitaliers ont été pointés du doigt comme les lieux principaux de contamination.

Cette étude révèle que la bactérie est bien présente en dehors des hôpitaux. “L'infection causée par la bactérie Clostridium difficile était historiquement connue comme une infection associée aux hôpitaux, et les efforts pour réduire l'infection et contrôler sa propagation se sont concentrés sur les hôpitaux et les établissements de soins de longue durée, souligne Jinhee Jo, autrice principale de l’étude. Récemment, les cas de C. diff acquis dans la communauté ont augmenté, ce qui suggère la nécessité d'une gérance communautaire plus large.”

Attention aux semelles de chaussures

Les chercheurs ont collecté des échantillons entre 2014 et 2017 dans 11 pays différents et sur des surfaces variées, telles que les espaces publics, les semelles de chaussures mais également les établissements de santé. Ils ont révélé la présence de la bactérie sur 26 % des échantillons, qu’ils viennent de sites médicaux ou non. Les semelles de chaussures semblent être particulièrement sensibles à la bactérie puisque 45% d’entre elles ont été testées positives.

Ces résultats soulignent la nécessité de rester vigilant au quotidien sur la présence de bactéries qui peuvent être dangereuses pour la santé. Les auteurs de l’étude en profitent pour mettre l’accent sur l’hygiène. “Tout commence par une bonne hygiène des mains, ainsi que par le nettoyage et la désinfection réguliers des surfaces et le retrait des chaussures à l'intérieur”, écrivent-ils.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES