• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Octobre rose

Cancer du sein : la radiothérapie peut abîmer le cœur

Les femmes de moins de 55 ans traitées par radiothérapie pour un cancer du sein sont plus susceptibles de développer un trouble cardiovasculaire. 

Cancer du sein : la radiothérapie peut abîmer le cœur romaset

  • Publié le 26.09.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent en France et représente la première cause de décès par cancer chez la femme.
  • Il fait l’objet d’un programme national de dépistage organisé afin d’être détecté précocement et d’en réduire la mortalité.

Reconnue comme très efficace, la radiothérapie est fréquemment administrée aux patientes atteintes de ccancer du sein. Mais chez les femmes âgées de moins de 55 ans, la radiothérapie peut dans certains cas provoquer un risque de trouble cardiovasculaire, alertent des chercheurs de l'American College of Radiology.

Renforcer la prévention chez les jeunes patientes

Une étude a suivi 900 femmes âgées de moins de 55 ans lorsque leur cancer du sein a été diagnostiqué, entre 1985 et 2008. Chez 46 de ces patientes, un diagnostic de maladie coronarienne a été prononcé, dont 91% environ cinq ans après la fin de leur traitement par radiothérapie. Les médecins qui ont réalisé la recherche ont également observé une incidence plus forte au niveau du sein gauche : 10,5% contre 5,8% pour les femmes ayant subi une radiothérapie du côté droit. 

"Notre étude s'ajoute aux preuves croissantes que la radiothérapie du côté gauche est un facteur de risque indépendant de maladie cardiaque future après le traitement du cancer du sein. Il est important que les cliniciens qui s'occupent des jeunes patientes atteintes d'un cancer du sein communiquent l'importance de la radiothérapie pour le cancer du sein tout en expliquant la nécessité d'une attention à long terme au risque de maladie cardiaque", commente Gordon Watt, PhD, chercheur postdoctoral au Memorial Sloan Kettering Cancer Center et auteur principal de l'étude.

"Un élément indispensable"

"La radiothérapie est un élément indispensable des soins du cancer du sein, et la bonne nouvelle pour les patientes atteintes de ce cancer est que les techniques modernes et la planification informatisée du traitement ont permis de réduire la quantité de rayonnement qui atteint le cœur, réduisant ainsi le risque de développer une maladie cardiaque", ajoute Gordon Watt. 

Cette étude est publiée à quelques jours d’Octobre rose, mois de sensibilisation et de lutte contre le cancer du sein organisé chaque année par l’association Ruban rose. Détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans neuf cas sur dix.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES