• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coup de vieux

«Syndrome Marie-Antoinette» : les cheveux de la reine de France ont-ils vraiment pu blanchir en une seule nuit ?

Avant sa décapitation, la reine Marie-Antoinette aurait vu ses cheveux devenir blancs en une seule nuit. L'existence de ce phénomène, appelé depuis "le syndrome Marie-Antoinette", fait débat chez les scientifiques. 

\ Wikipédia.

  • Publié le 17.06.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Marie-Antoinette, morte guillotinée le 16 octobre 1793 sur la place de la Révolution à Paris, est reine de France et de Navarre de 1774 à 1791, puis reine des Français de 1791 à 1792.
  • Elle est la dernière reine de l’Ancien Régime.

S’il y a bien une femme qui a pu se faire des cheveux blancs à la fin de sa vie, c’est bien la reine de France Marie-Antoinette. Et, selon la légende, c’est exactement ce qu’il s’est passé…. En une seule nuit !

"Des cheveux aussi blancs que ceux d'une femme de soixante-dix ans"

En 1793, Marie-Antoinette voit son mari, le roi Louis XVI, se faire décapiter, alors que son fils lui est enlevé. Elle sera elle-même guillotinée devant une foule hostile, un jour seulement après sa condamnation par les révolutionnaires.

Avant cette fin tragique, la reine avait tenté de fuir, sans succès. "La première fois que j'ai vu Sa Majesté après la tentative d’évasion ratée de Varennes, elle a enlevé son bonnet et m'a demandé d'observer l'effet que le chagrin avait produit sur ses cheveux", racontera plus tard Henriette Campan, dame d'honneur de Marie-Antoinette. "Ils étaient devenus, en une seule nuit, aussi blancs que ceux d'une femme de soixante-dix ans". La même chose serait arrivée à Thomas More, un avocat anglais dont les cheveux auraient blanchi la nuit précédant son exécution par Henri VIII pour trahison en 1535.

La piste de "l’alopécie areata" 

Pourtant, de nombreux scientifiques soutiennent qu’un tel phénomène est impossible. "Le stress psychosocial ne peut pas affecter la fibre capillaire déjà formée, il ne peut affecter que les fibres en cours de formation", soutient par exemple Desmond Tobin, professeur de sciences dermatologiques à l'University College de Dublin.

D’autres avancent la piste de "l’alopécie areata", une affection auto-immune déclenchée par le stress. "Il est concevable qu'une personne ayant une tendance à l'alopécie areata perdent ses cheveux foncés suite à une expérience stressante", a soutenu le dermatologue David Orentreich sur la NBC News en 2009. "Et cela peut se produire rapidement, ne laissant que les cheveux gris", décrit-il.

Les cheveux blancs, un signe de leadership 

L’année dernière, un nouveau mécanisme pouvant expliquer le blanchiment soudain des cheveux a été mis au jour et décrit dans la revue Nature. Après avoir exposé des souris à des facteurs de stress, les chercheurs ont constaté que les follicules pileux des rongeurs perdaient les cellules souches mélanocytaires productrices de pigments, jusqu'à ce que les souris se retrouvent avec des poils aussi blancs que la chevelure pré-exécution de Marie-Antoinette. La réaction a été déclenchée par la noradrénaline, le neurotransmetteur du système nerveux sympathique. 

Pourquoi ? Parce que les cheveux ou les poils blancs sont, dans beaucoup d’espèces, un marqueur d’expérience, donc de potentiel leadership. "Les gorilles de montagne mâles obtiennent des poils gris sur leur dos après avoir atteint leur pleine maturité, et peuvent ensuite, et seulement ensuite, diriger une troupe de gorilles", rapportent ainsi deux neuroscientifiques Shayla Clark et Christopher Deppman

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité