• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sommeil

Un conseil pour les mélomanes : coupez la musique avant de vous endormir !

Lorsqu’on écoute de la musique avant de s’endormir, le cerveau continue de l’analyser durant le sommeil. Si bien que vous pouvez vous réveiller en plein milieu de la nuit, car une chanson vous reste en tête. 

 Un conseil pour les mélomanes : coupez la musique avant de vous endormir ! monkeybusinessimages/istock

  • Publié le 11.06.2021 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les "vers d'oreille" désignent le fait qu'une musique reste longtemps dans la tête.
  • Écouter de la musique avant de dormir stimule le cerveau, qui se réactive dans la nuit et génère des réveils nocturnes.
  • Pour mieux dormir, mieux vaut réduire la durée d'écoute quotidienne, et surtout éviter de s'endormir en musique.

Un peu de musique le soir, pour trouver le sommeil calmement : si l’idée semble bonne a priori, des chercheurs américains prouvent que cela pourrait rendre vos nuits plus agitées. Dans Psychological Science, ils publient les résultats d’une étude sur les conséquences de la musique sur notre sommeil. Une chanson écoutée juste avant de dormir augmente le risque de se réveiller en pleine nuit avec l’air qui résonne dans la tête. Ce phénomène a d’ailleurs un nom : les "vers d’oreille".

Une chanson qui tourne en boucle, même en pleine nuit

Michael Scullin, spécialiste du sommeil, a réalisé qu’il se réveillait pendant la nuit avec une chanson qui tournait en boucle dans sa tête. Cette expérience lui a donné envie d’étudier le sujet d’un point de vue scientifique. "Tout le monde sait que la musique fait du bien, raconte-t-il. Les adolescents et les jeunes adultes écoutent souvent de la musique avant de se coucher. Mais parfois les bonnes choses peuvent devenir excessives." Selon lui, plus on écoute de la musique, plus le risque d’avoir des "vers d’oreille" au cours de la nuit est important. Or, cela dégrade la qualité de notre sommeil. D’après les conclusions de la recherche, une personne qui souffre régulièrement de "vers d’oreille", soit au moins une fois par semaine, a six fois plus de risque d’avoir un sommeil de mauvaise qualité, en comparaison aux personnes qui en sont rarement atteintes. Le type de musique écoutée semble aussi avoir un effet : la musique instrumentale resterait deux fois plus en tête, par rapport à la musique avec des paroles. 

Des titres populaires écoutés juste avant de dormir 

Ces résultats ont été obtenus grâce à deux méthodes : un sondage et une expérience réalisée en laboratoire. 209 personnes ont répondu à un questionnaire sur leur qualité de sommeil, leurs habitudes d’écoute musicale et la fréquence des "vers d’oreille". Puis, une cinquantaine de personnes a participé à l’expérience réalisée à l’université Baylor : l’équipe a généré des "vers d’oreille" chez elles pour étudier leurs effets sur le sommeil. "Juste avant l’heure du coucher, nous leur avons fait écouter des chansons populaires et très entraînantes - Shake it off de Taylor Swift, Call me maybe de Carly Rae Hepsen et Don’t stop believin’ de Journey", explique Michael Scullin. Certains participants ont écouté les versions originales des chansons, d’autres ont écouté les versions instrumentales. Ils devaient signaler ensuite si la musique leur restait dans la tête. "Nous avons analysé si cela avait un impact sur la physiologie de leur sommeil", ajoute le chercheur. D'après leurs conclusions, les "vers d’oreille" rendent l’endormissement plus difficile, augmentent la quantité de réveils nocturnes et allongent la durée des phases de sommeil léger. Le spécialiste du sommeil recommande de diminuer la quantité de musique écoutée, si vous êtes sujet aux "vers d’oreille", surtout avant d’aller vous coucher. À la place, mieux vaut méditer ou lire quelques pages d’un livre !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES