• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Étude réalisée sur des jeunes et des seniors

L'envie d'aider les autres augmenterait avec l'âge

Les personnes âgées seraient plus susceptibles de venir en aide aux autres que leurs cadets. 

L'envie d'aider les autres augmenterait avec l'âge PIKSEL

  • Publié le 19.04.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Lorsque la tâche était facile, les jeunes et les adultes plus âgés étaient autant disposés à oeuvrer pour les autres.
  • Quand la tâche devenait plus exigeante, les adultes plus âgés étaient davantage susceptibles que leurs cadets de fournir des efforts pour venir en aide aux autres.
  • Il y a une corrélation entre la volonté de faire des efforts pour aider les autres et un altruisme particulièrement prononcé chez les seniors.

Réalisée par des chercheurs de l'université de Birmingham et publiée dans la revue Psychological Science, cette recherche a porté sur un groupe de 95 adultes âgés de 18 à 36 ans et un groupe de 92 adultes âgés de 55 à 85 ans. L'objectif était d'évaluer leur comportement pro-social, autrement dit leur propension à aider les autres.

Les chercheurs ont réalisé une expérience avec les participants basée sur l'utilisation d'un dynamomètre portatif, appareil permettant de mesurer la force de la main, avec plusieurs degrés d'intensité. Les volontaires ont été informés que chaque pression leur permettrait soit de gagner de l'argent, soit de venir en aide à autrui. 

Si les participants acceptaient de gagner de l'argent, ces derniers devaient serrer l'appareil le plus fort possible pour aboutir à un résultat satisfaisant. Les chercheurs se sont assurés en amont que l'effort à fournir était le même pour tous les participants, indépendamment de la force physique de chacun. 

Un altruisme plus marqué chez les seniors 

Les résultats ont montré que lorsque la tâche était facile, les jeunes et les adultes plus âgés étaient autant disposés à oeuvrer pour les autres. Mais quand la tâche devenait plus exigeante, les adultes plus âgés étaient davantage susceptibles que leurs cadets de fournir des efforts pour venir en aide aux autres. 

L'équipe a également remarqué une corrélation entre la volonté de faire des efforts pour aider les autres et un altruisme particulièrement prononcé chez les seniors. Chez les plus jeunes (et seulement chez eux), ce sentiment de compassion était également lié à l'accomplissement des tâches impliquant leurs propres bénéfices. 

"Nos résultats montrent très clairement que les participants du groupe d'âge plus élevé étaient plus susceptibles de travailler plus dur pour les autres, même s'ils n'en retiraient aucune récompense financière significative pour eux-mêmes", note le Dr Matthew A. J. Apps, co-auteur de l'étude. 

"Ces comportements pro-sociaux sont très importants pour la cohésion sociale. Comprendre comment le comportement pro-social évolue avec l'âge est essentiel pour prévoir l'impact d'une société vieillissante", renchérit Patricia Lockwood, également co-autrice de la recherche. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité