• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Réduction du stress et de l'anxiété

Vivre près de l'eau, c'est bon pour la santé !

Activité physique accrue, réduction du stress et de l'anxiété... Vivre près des plants d'eau, y compris dans les zones urbaines, est bon pour la santé. 

Vivre près de l'eau, c'est bon pour la santé ! IrisImages

  • Publié le 14.03.2021 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Vivre à côté d'un point d'eau inciterait à faire davantage d’activité physique.
  • La vue de l’eau nous apaiserait, expliquant la réduction du stress.

C’est démontré : vivre à proximité d’espaces verts (forêts, parcs) est à la fois bénéfique pour la santé physique et mentale. Si les vertus thérapeutique des arbres ne sont en effet plus à démontrer, il semblerait que vivre près d’un point d’eau produisent des bénéfices similaires, souligne une récente recherche réalisée par des chercheurs de l'université calédonienne de Glasgow.

Cette méta-analyse, qui compile une cinquantaine de recherches, rappelle que plusieurs études ont démontré les bienfaits des habitants situées autour de plants d’eau, notamment pour réduire l’obésité ou le risque de mort prématurée. Mais le lien avec la santé mentale reste encore à établir, soulignent les chercheurs. C’est précisément sur ce terrain que ces derniers ont enquêté.

Plus de sport et moins de stress

D’après leurs investigations, deux paramètres pourraient jouer en faveur de la santé des personnes qui vivent dans des zones urbaines situées près de point d’eau. La première inciterait à faire davantage d’activité physique. En témoigne l’affluence de joggeurs dès le début du printemps dans les grandes villes, que ce soit sur les quais de Seine de Paris ou sur les littoraux de Marseille.

Dans le même esprit, les auteurs de cette publication ont également noté que vivre près d’espaces bleus contribuerait à diminuer le stresse et l’anxiété. Là encore, l’explication s’avère plutôt simple : la vue de l’eau nous apaiserait.

Les auteurs de la publication attirent également l’attention sur la nécessité d’inclure davantage de plants d’eau dans les agglomérations, notamment pour réduire la pollution de l’air et apporter de la fraîcheur aux habitants lors des vagues de chaleur. Ces effets restent toutefois à démontrer et doivent faire l’objet de futures études, rappellent les chercheurs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité