• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Activité physique

Le sport renforce les os et l’immunité

L’activité physique stimule la production de globules blancs dans la moelle osseuse, permettant de renforcer les systèmes osseux et immunitaires. 

Le sport renforce les os et l’immunité LanaStock/iStock

  • Publié le 01.03.2021 à 13h45
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Lors d’une activité physique, le mouvement du corps engendre une pression sur une petite population de cellules qui se trouvent dans la moelle osseuse qui produit une molécule qui stimule la croissance osseuse et booste la création de lymphocytes.
  • En vieillissant, l'environnement de notre moelle osseuse se modifie et les cellules responsables du maintien de la masse osseuse squelettique et de la fonction immunitaire s'épuisent.

L’activité physique a de nombreuses vertus sur le cerveau, le poids ou encore la peau. Mais elle participe aussi à la réduction des risques liés aux maladies cardio-vasculaires, d’hypertension artérielle, l’ostéoporose, etc. Des chercheurs viennent de trouver de nouvelles raisons de faire du sport : en pratiquer régulièrement renforcerait les systèmes immunitaires et osseux. Leur étude vient d’être publiée dans la revue Nature. Pour parvenir à ces résultats, ils ont réalisé leurs travaux sur des souris. 

L'ostéolectine stimule la croissance osseuse et booste la création de lymphocytes

"Nous pensons avoir trouvé un mécanisme important par lequel l'exercice favorise l'immunité et renforce les os, en plus d'autres mécanismes précédemment identifiés par d'autres", se félicite Sean Morrison, co-auteur de l’étude. Selon les chercheurs, faire du sport aurait un impact positif sur le système immunitaire et les os. En effet, lors d’une activité physique, le mouvement du corps engendre une pression sur une petite population de cellules qui se trouvent dans la moelle osseuse. En réponse à cette pression, cette petite population de cellules produit une molécule - l'ostéolectine - qui stimule la croissance osseuse et booste la création de lymphocytes, des globules blancs qui ont pour rôle la défense immunitaire de l'organisme face aux agressions infectieuses. 

Les cellules productrices d'ostéolectine diminuent avec l'âge

L’histoire de cette découverte remonte à 2016. Cette année-là, les scientifiques découvrent la population de cellules situées sur l’extérieur des vaisseaux sanguins de la moelle osseuse. Les chercheurs se rendent d’abord compte que ces cellules produisent l'ostéolectine, qui stimule la croissance osseuse. Ils poursuivent leurs travaux et voient qu’elles synthétisent aussi un facteur appelé SCF, qui maintient la production de lymphocytes. C’est ainsi qu’ils concluent que ces cellules productrices d'ostéolectine impactent positivement les os et le système immunitaire des souris. Mais, bémol : le nombre de ces cellules diminue avec l’âge. Pour contrebalancer cette perte, les chercheurs ont fait courir les souris dans une roue pendant plusieurs semaines. Résultat : leurs os étaient plus solides et leur nombre de cellules productrices d'ostéolectine augmentait. 

Piezo1, le lien entre le sport et le renforcement des systèmes osseux et immunitaire

Mais pourquoi le sport influence-t-il la production de ces cellules productrices d'ostéolectine ? Grâce à Piezo1. C’est le nom donné aux récepteurs situés sur ces cellules et qui détectent la pression mécanique liée à l'activité physique. Lorsqu’une souris fait du sport, c’est donc Piezo1 qui permet aux cellules d’en tirer tous les bénéfices, c’est-à-dire de conserver leur capacité à renforcer les os et le système immunitaire. "En vieillissant, l'environnement de notre moelle osseuse se modifie et les cellules responsables du maintien de la masse osseuse squelettique et de la fonction immunitaire s'épuisent, insiste Sean Morrison. Les recherches passées ont montré que l'exercice physique peut améliorer la force des os et la fonction immunitaire, et notre étude a découvert un nouveau mécanisme par lequel cela se produit." 

L’Organisation mondiale de la santé recommande de pratiquer, chaque semaine, 150 à 300 minutes de sport modéré ou au moins 75 à 100 minutes d’activité physique intense. L’instance conseille également deux séances hebdomadaires au minimum de renforcement musculaire. Cette étude est une raison de plus de se motiver à faire du sport. A terme, elle pourrait aussi permettre de trouver de nouveaux traitements.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité