• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Inflammation immunitaire

Consommer trop de fructose peut dégrader le système immunitaire

Présent dans les boissons sucrées, les sucreries et les aliments transformés, le fructose aurait, lorsqu’il est consommé en grande quantité, un impact sur le bon fonctionnement du système immunitaire.

Consommer trop de fructose peut dégrader le système immunitaire a_namenko/iStock

  • Publié le 25.02.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Présent dans de nombreux produits sucrés industriels, le fructose provoquerait, lorsqu'il est consommé en importante quantité, une inflammation du système immunitaire.
  • Cela a pour conséquences l'apparition de maladies ou de troubles, comme le diabète de type 2 ou l'obésité.

Naturellement présent dans les fruits, les légumes, les sirops d’agave ou d’érable ou encore le miel, le fructose est un sucre simple dont on a longtemps vanté les bienfaits.

Largement utilisé sous la forme de sirop dans l’industrie agroalimentaire pour son fort pouvoir sucrant, le fructose est pourtant délétère pour la santé lorsqu’il est consommé avec excès. De nombreuses études ont ainsi montré qu’il favorisait l’apparition du diabète de type 2, des maladies cardiovasculaires et de la maladie d’Alzheimer. Il est aussi soupçonné d’aggraver les troubles d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDAH).

Une inflammation du système immunitaire

Selon des chercheurs de l'université de Bristol et de l'institut Francis Crick de Londres, le fructose pourrait aussi dégrader le système immunitaire lorsqu’il est consommé en grande quantité. Dans une étude publiée dans Nature Communications, ils montrent que le fructose provoque une inflammation du système immunitaire et que ce processus produit des molécules plus réactives qui sont associées à l'inflammation.

Une telle inflammation peut endommager les cellules et les tissus et contribuer à ce que les organes et les systèmes du corps ne fonctionnent pas comme ils le devraient, ce qui pourrait entraîner des maladies. Par ailleurs, les travaux permettent de mieux comprendre le lien entre consommation de fructose et l’apparition du diabète et de l’obésité. C’est la faible inflammation qu’il entraîne sur le système immunitaire qui en serait la cause.

"Notre étude est passionnante car elle nous fait franchir un pas de plus vers la compréhension des raisons pour lesquelles certains régimes alimentaires peuvent conduire à une mauvaise santé", estime le Dr Emma Vincent, de la faculté de médecine de Bristol, qui a dirigé l’étude.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité