• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Règles douloureuses

Endométriose : diviser par 10 l’errance diagnostique grâce à l’intelligence artificielle

Alors que les femmes atteintes d'endométriose mettent en moyenne 8 ans avant d'être diagnostiquées, une nouvelle plateforme de santé numérique devrait permettre d’écourter ce délai avant un parcours de soins. 

Endométriose : diviser par 10 l’errance diagnostique grâce à l’intelligence artificielle LightFieldStudios / istock.

  • Publié le 23.01.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En France, il faut actuellement compter en moyenne 8 années avant qu’un diagnostic d’endométriose soit posé.
  • EndoZiwig, une nouvelle plateforme de santé numérique, va bientôt permettre de faciliter et d’écourter le parcours de soins des femmes atteintes d’endométriose, grâce à l'intelligence artificielle.

EndoZiwig, une nouvelle plateforme de santé numérique, va bientôt permettre de faciliter et d’écourter le parcours de soin des femmes atteintes d’endométriose. Le but est de diviser par 10 l’errance diagnostique des patientes, qui dure aujourd’hui huit ans en moyenne.

Développée par une PME lyonnaise, en collaboration avec la Société de chirurgie gynécologique et pelvienne (SCGP), EndoZiwig combine l’expertise médicale de professionnels de santé spécialistes de l’endométriose et une technologie de pointe basée sur l’intelligence artificielle.

"Restituer une histoire personnelle souvent complexe"

Elle propose aux femmes une première aide au diagnostic (avec estimation du risque d’endométriose) et permet, en moins d’une heure, la constitution (par les patientes elles-mêmes) d’un dossier médical structuré et sécurisé, avec une orientation vers le professionnel de santé le plus adapté à "leur" endométriose et à son niveau de sévérité.

"EndoZiwig permet d'initier le parcours de soins des patientes atteintes d'endométriose, où qu'elles habitent en France. Cet outil nous apporte une solution pour restituer une histoire personnelle souvent complexe en un dossier médical synthétique et structuré, généré par les patientes", explique le Pr François Golfier, chef du service de chirurgie gynécologique et cancérologique - Obstétrique du CHU Lyon Sud. "L'utilisation de ce
dossier en RCP (réunion de concertation pluridisciplinaire) avec l'accord de la patiente permet de partager des informations fiables et de faciliter les décisions thérapeutiques les plus pertinentes", poursuit-il.

L’endométriose se caractérise par la présence d’endomètre en dehors de la cavité utérine. Elle est à l’origine de douleurs souvent invalidantes, de fatigue chronique, de troubles digestifs ou urinaires et de problèmes d’infertilité. Elle s’installe souvent dès l’adolescence et devient, en l’absence de prise en charge, une pathologie chronique. On estime que cette maladie touche en France 10 à 15% des femmes en âge de procréer, soit 1,5 à 2,5 millions de femmes.

"Le dossier PDF généré via EndoZiwig par les patientes est un vrai atout"

Il faut actuellement compter en moyenne 8 années avant qu’un diagnostic d’endométriose soit posé, années pendant lesquelles les femmes multiplient les rendez-vous et les examens médicaux. "Le dossier PDF généré via EndoZiwig par les patientes est un vrai atout. Que de temps gagné ! Nous sommes plus disponibles pour écouter nos patientes et comprendre leur ressenti. Nos consultations ont tellement gagné en efficacité et en clarté que j'ai choisi de proposer à l'ensemble de mes patientes souffrant d'endométriose d'adhérer à la plateforme, et cela dès leur prise de rendez-vous sur Doctolib notamment", relate le Dr Mathieu Poilblanc, gynécologue médical et obstétrique (Lyon).

Les douleurs, les troubles multiples et les effets secondaires des traitements ont un impact majeur sur la qualité de vie et la santé mentale des femmes souffrant d'endométriose. Les conséquences sur la vie professionnelle sont également considérables, se traduisant par un absentéisme fréquent et imprévisible (avec en moyenne plus d’1 mois d’arrêt maladie par an). Le coût annuel moyen de l’endométriose s’élève à près de 10 000 euros par femme.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES