• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

Covid-19 : les détecteurs de température à infrarouge sont peu fiables

Les thermomètres infrarouges sans contact ne sont pas un outil très efficace pour dépister les personnes infectées par la Covid-19.

Covid-19 : les détecteurs de température à infrarouge sont peu fiables

  • Publié le 17.12.2020 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Contrôler la température à l’aide d’un thermomètre infrarouge ne permet pas de rendre compte de la véritable température corporelle.
  • Les thermomètres infrarouges donnent des lectures trompeuses tout au long d'une fièvre.
  • Au 23 février 2020, plus de 46 000 voyageurs ont été contrôlés avec des thermomètres infrarouges dans les aéroports américains et une seule personne a été identifiée comme ayant le SRAS-CoV-2.

La fièvre est l’un des symptômes les plus courants des personnes infectées par la Covid-19. Mais prendre la température comme moyen de dépistage du virus SRAS-CoV-2 est une mauvaise stratégie, alertent des chercheurs américains de l’université John Hopkins et de la faculté de médecine de l'université du Maryland. Cela s’avère d’autant plus vrai, ajoutent-ils, que cela s’effectue généralement avec un thermomètre infrarouge au niveau du front qui ne permet pas de déceler la température exacte à l’intérieur du corps. Ces conclusions ont été présentés le 14 décembre dans le journal en ligne de l'Infectious Diseases Society of America.

1 seule personne positive sur 46 000

Contrôler la température à l’aide d’un thermomètre infrarouge ne permet pas de rendre compte de la véritable température corporelle. “Les températures obtenues avec les thermomètres infrarouges sont influencées par de nombreuses variables humaines, environnementales et d'équipement, qui peuvent toutes affecter leur précision, leur reproductibilité et leur relation avec la mesure la plus proche de ce que l'on pourrait appeler la ‘température corporelle’ - la température centrale ou la température de sang dans la veine pulmonaire, détaille William Wright,  professeur adjoint de médecine à la Johns Hopkins University School of Medicine et coauteur de l’étude. Le seul moyen de mesurer de manière fiable la température centrale nécessite la cathétérisation de l'artère pulmonaire, ce qui n'est ni sûr ni pratique comme test de dépistage.”

Les chercheurs ont fourni des statistiques qui montrent pourquoi utiliser cette méthode de prise de température comme test de dépistage est une mauvaise stratégie. “Au 23 février 2020, plus de 46 000 voyageurs ont été contrôlés avec des thermomètres infrarouges dans les aéroports américains et une seule personne a été identifiée comme ayant le SRAS-CoV-2, note William Wright. Dans un deuxième exemple, le personnel des CDC (les autorités de santé américaines, ndlr) et les douaniers américains ont contrôlé environ 268 000 voyageurs jusqu'au 21 avril 2020, trouvant seulement 14 personnes atteintes du virus.”

Différent niveau de températures pendant une fièvre

Un rapport du CDC de novembre dernier a montré le très faible ratio de dépistage par thermomètre infrarouge. Sur les plus de 766 000 voyageurs dépistés sur le sol américain entre le 17 janvier et le 13 septembre, un ratio de 1 sur 85 000, soit environ 0 ?001%, a ensuiter été testé positif au SRAS-CoV-2. Seules 47 personnes sur 278 (17%) dans ce groupe présentant des symptômes similaires au SRAS-CoV-2 ont eu une température mesurée répondant aux critères de la CDC pour la fièvre.

L’autre problème pointé par les chercheurs est que les thermomètres infrarouges donnent des lectures trompeuses tout au long d'une fièvre, ce qui rend difficile de déterminer quand une personne a réellement de la fièvre ou non. “Pendant la période où la fièvre augmente, une élévation de la température centrale se produit qui provoque la constriction des vaisseaux sanguins près de la surface de la peau et réduit la quantité de chaleur qu'ils dégagent, précise William Wright. Et pendant une baisse de fièvre, le contraire se produit. Donc, baser une détection de fièvre sur les thermomètres infrarouges qui mesurent la chaleur rayonnant du front peut être totalement hors de propos.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité