• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Vaccin

Un sourire peut aider à supporter une piqûre !

L’activation des muscles oculaires par les expressions faciales permet de réduire la douleur d’une piqûre d’aiguille et d’atténuer le stress lié à l’idée de la piqûre.

Un sourire peut aider à supporter une piqûre ! lisafx/iStock

  • Publié le 04.12.2020 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le sourire a conduit à baisser la fréquence cardiaque, réduisant le stress lié aux aiguilles.
  • Face à la détresse ou au plaisir, les humains font des expressions faciales remarquablement similaires qui impliquent l'activation des muscles oculaires, le soulèvement des joues et la mise à nu des dents.

Alors que le vaccin contre la Covid-19 sera bientôt disponible et en pleine période vaccinale contre la grippe, des méthodes simples permettent de réduire les douleurs d'une piqûre d’aiguille. Pour cela, rien de compliqué : sourire sincèrement ou grimacer diminuerait la douleur jusqu’à 40%. Cette découvre, présentée le 23 novembre dans la revue Emotion, a été faite par des chercheurs américains de l’université de Californie (UCI).

Un sourire authentique 

En activant les muscles oculaires, les expressions faciales comme le sourire et la grimace agissent sur le ressenti. “Face à la détresse ou au plaisir, les humains font des expressions faciales remarquablement similaires qui impliquent l'activation des muscles oculaires, le soulèvement des joues et la mise à nu des dents, poursuit l’auteure principale Sarah Pressman, professeur de science psychologique à l'UCI. Nous avons constaté que ces mouvements, par opposition à une expression neutre, sont bénéfiques pour réduire l'inconfort et le stress.”

L'étude a porté sur 231 personnes qui ont auto-déclaré des niveaux de douleur, d'émotion et de détresse en réponse à une aiguille de calibre 25, soit celle utilisée dans le cas d’une vaccination contre la grippe. Les participants ont été divisés en plusieurs groupes, certains gardant une expression faciale neutre, d’autres faisant une grimace ou sourire “authentique, celui qui élève les coins de la bouche et crée des pattes d'oie autour des yeux”, précisent les chercheurs. 

Baisse de la fréquence cardiaque

L’analyse des résultats a révélé que la piqûre a fait quasiment moitié moins mal aux personnes du groupe qui ont fait une grimace ou un sourire. De plus, le sourire a conduit à baisser la fréquence cardiaque, réduisant le stress lié aux aiguilles. “Notre étude démontre une méthode simple, gratuite et cliniquement significative pour rendre l'injection à l'aiguille moins horrible, s’est félicitée Sarah Pressman. Compte tenu des nombreuses situations d'anxiété et de douleur que l'on trouve dans la pratique médicale, nous espérons que comprendre comment et quand sourire et grimacer aidera à favoriser des stratégies efficaces de réduction de la douleur qui se traduiront par de meilleures expériences pour les patients.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité