• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Jeunes enfants

Asthme, eczéma, allergies, obésité : les dangers des antibiotiques avant 2 ans

Les enfants de moins de deux ans qui reçoivent des antibiotiques sont plus susceptibles de développer plus tard des maladies comme l’asthme, l’eczéma, des allergies alimentaires ou encore de l’obésité. En cause, les perturbations du microbiote provoquées par ces médicaments.

Asthme, eczéma, allergies, obésité : les dangers des antibiotiques avant 2 ans Richard Villalonundefined undefined/iStock

  • Publié le 16.11.2020 à 15h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Plus les doses d’antibiotiques prises par les bébés de moins de 2 ans sont élevées plus les risques augmentent.
  • La pénicilline, l'un des antibiotiques les plus couramment prescrits, est associée à un risque accru d'asthme et de surpoids.
  • Les antibiotiques perturberaient les bactéries dans l'intestin du bébé, nécessaires au bon développement du système immunitaire, au développement neuronal, à la composition corporelle et au métabolisme.

La prise d’antibiotique ne doit pas être automatique, encore moins chez l’enfant de moins de 2 ans. Une nouvelle étude, menée par des chercheurs américains suggère que les enfants de moins de deux ans qui reçoivent des antibiotiques sont plus susceptibles d'avoir un certain nombre de maladies ou d'affections en cours plus tard dans la vie telles que l’asthme, l’eczéma, le rhume des foins, des allergies alimentaires, des maladies cœliaques, des problèmes de poids et d'obésité et des troubles d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDAH) plus tard dans l'enfance. Les résultats de cette étude ont été présentés le 15 novembre dans la revue Mayo Clinic Proceeding.

Plus les enfants prennent d’antibiotiques plus il y a de risques

Les chercheurs ont analysé les données de plus de 14 500 enfants. Environ 70% d’entre eux ont reçu au moins un antibiotique et la plupart en ont reçu au moins deux “Nous voulons souligner que cette étude montre une association, et non une cause, de ces conditions, pose Nathan LeBrasseur, chercheur au Centre sur le vieillissement de la Mayo Clinic et auteur principal de l’étude. Ces résultats offrent l'opportunité de cibler les recherches futures pour déterminer des approches plus fiables et plus sûres pour le moment, le dosage et les types d'antibiotiques pour les enfants de ce groupe d'âge.”

L’étude révèle que plus les doses d’antibiotiques prises par les bébés de moins de 2 ans sont élevées plus les risques augmentent. “Parmi les enfants qui ont reçu une ou deux ordonnances, seules les filles courent un risque significativement plus élevé de développer de l'asthme et de la maladie cœliaque par rapport à celles non exposées, a observé le chercheur. En revanche, recevoir trois à quatre ordonnances est associé à une incidence plus élevée d'asthme, de dermatite atopique et de surpoids chez les deux sexes, le TDAH et la maladie cœliaque chez les filles et l'obésité chez les garçons.” Pour ceux qui ont reçu cinq ordonnances, le risque de de développer de l'asthme, la rhinite allergique, le surpoids, l'obésité et le TDAH augmente “significativement”.

Perturbation des bactéries dans l’intestin

L'étude ajoute que la pénicilline, l'un des antibiotiques les plus couramment prescrits, est associée à “un risque accru d'asthme et de surpoids chez les deux sexes, à la maladie cœliaque et au TDAH chez les filles et à l'obésité chez les garçons, alors qu'ils étaient associés à un risque réduit d'autisme chez les filles”, ont écrit les chercheurs. Un autre antibiotique couramment prescrit, la céphalosporine, est lié à un risque plus élevé de la plupart des pathologies listés ci-dessus.

Comment les antibiotiques affectent-ils les enfants ?  Selon les chercheurs, cela pourrait être causé par la perturbation des bactéries dans l'intestin d'un bébé, nécessaires au bon développement du système immunitaire, au développement neuronal, à la composition corporelle et au métabolisme. “Les antibiotiques ne font pas de distinction entre les ‘bonnes’ et les ‘mauvaises’ bactéries dans le tube digestif, les tuant toutes et laissant l'intestin sans la distribution appropriée du microbiome, a poursuivi Nathan LeBrasseur. Nous avons besoin de certaines bactéries pour absorber les nutriments, décomposer les aliments dans les intestins et protéger tout le système digestif des agents pathogènes.”

Publicité
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité